ALGER- Des organisations et des associations nationales ont salué, mercredi, le discours historique du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, prononcé devant les représentants des deux chambres du Parlement, dans lequel il a exposé les principales réalisations accomplies au profit des citoyens, avec la mise en place d’une vision prospective de l’avenir et des priorités du pays pour la prochaine étape.

A cet égard, l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) s’est félicitée, dans un communiqué, des « décisions importantes » prises par le président de la République, mettant en avant « l’impact positif » des incitations fiscales décidées par le Président Tebboune en faveur du marché de l’emploi.

Le développement de l’investissement dont les fondements ont été instaurées par le président de la République, est intervenu à son tour pour créer « des postes d’emploi bénéfiques à l’économie nationale considérée comme l’épine dorsale de la consécration de la stabilité et de la prospérité au pays », a ajouté le communiqué de l’UGTA.

Dans le même contexte, l’UGTA a affiché sa conviction que le dialogue social constitue « le moyen efficace pour réaliser des acquis au profit de la catégorie des travailleurs et le développement économique et social ».

Pour sa part, l’organisation des Scouts musulmans algériens (SMA) a salué cette initiative, à travers laquelle le président de la République a institué « une tradition importante à l’édification institutionnelle de l’Etat, en consécration du principe de complémentarité entre les trois pouvoirs et le renforcement de leurs rôles ».

« Cette initiative institue également une importante valeur, celle de la consécration du dialogue, de la transparence et de la coopération », a ajouté la même organisation, relevant que ce discours qui coïncide avec le 4e anniversaire de l’élection du président de la République par le peuple, est intervenu pour mettre en exergue « les principales réalisations et réformes qu’avait connues l’Algérie durant cette période difficile », portant également « une vision prospective de l’avenir du pays ».

Dans ce même contexte, l’union nationale des paysans algériens (UNPA) a qualifié le discours du président devant les représentants du peuple de « louable initiative et une tradition politique à même de renforcer les liens entre les  institutions de l’Etat algérien ».

A son tour l’Association des journalistes d’Alger a considéré que l’encrage de cette tradition politique devant les représentants des deux chambres du Parlement « intervient dans le contexte des démarches solides initiées par le président de la République, dans le sens de la consolidation des paramètres d’une sage gouvernance, d’une politique glorieuse, et d’une démarche durable pour la construction d’une Algérie nouvelle qui consacre les principes de Novembre dans le sillage d’un Etat de Droit ».

Elle considère également que la consécration des promesses électorales du président de la République se sont brillamment illustré sur le terrain, surtout celles en lien avec l’instauration d’une démocratie participative.

En outre, de nombreux partis politiques ont salué la teneur du discours du président de la République, renouvelant leur soutien à ses différentes initiatives visant à la poursuite de la construction d’une Algérie nouvelle.

APS