Le Président Tebboune s’entretient avec le Roi Abdallah II de Jordanie

Le Président Tebboune s’entretient avec le Roi Abdallah II de Jordanie

ALGER- Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune s’est entretenu, en tête-à-tête, dimanche à Alger, avec le roi Abdallah II bin Hussein, souverain du Royaume hachémite de Jordanie qui effectue une visite d’Etat en Algérie.

Auparavant, le Président Tebboune avait réservé un accueil officiel au Roi Abdallah II au siège de la Présidence de la République.

Le Roi Abdallah II a passé en revue un détachement de la Garde républicaine qui lui a rendu les honneurs.

Le souverain du Royaume hachémite de Jordanie a entamé samedi une visite d’Etat de deux jours en Algérie sur invitation du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

APS

Le Roi de Jordanie Abdallah II reçoit le président de l’APN

Le Roi de Jordanie Abdallah II reçoit le président de l’APN

ALGER- Le Roi de Jordanie, Abdallah II bin Hussein, a reçu, samedi soir en sa résidence à Alger, le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), M. Brahim Boughali, qui lui a rendu une visite de courtoisie.

Le Souverain jordanien avait entamé cet après-midi une visite d’Etat de deux jours en Algérie à l’invitation du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

aps

Le Roi de Jordanie Abdallah II reçoit le président du Conseil de la nation

Le Roi de Jordanie Abdallah II reçoit le président du Conseil de la nation

ALGER- Le Roi de Jordanie, Abdallah II bin Hussein, a reçu, samedi soir en sa résidence à Alger, le président du Conseil de la nation, M. Salah Goudjil, qui lui a rendu une visite de courtoisie.

Le Souverain jordanien avait entamé cet après-midi une visite d’Etat de deux jours en Algérie à l’invitation du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

aps

Algérie-Jordanie : volonté commune de hisser les relations bilatérales à des niveaux supérieurs

Algérie-Jordanie : volonté commune de hisser les relations bilatérales à des niveaux supérieurs

ALGER- La visite d’Etat qu’a entamée samedi en Algérie le Roi de Jordanie, Abdallah II bin Hussein, à l’invitation du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, est l’occasion de concrétiser la volonté commune des deux pays de hisser les relations bilatérales à des niveaux supérieurs sur la base d’une solide coopération.

La relance des mécanismes de coopération et la préparation de la tenue de la 9e session de la commission mixte entre les deux pays étaient les principaux thèmes abordés lors des entretiens, tenus en octobre dernier, entre le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à  l’étranger, Ramtane Lamamra, et le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et des Expatriés du Royaume de Jordanie, Ayman Safadi, après une longue absence due aux mesures liées à la pandémie de Covid-19.

« Plusieurs accords entre les deux pays doivent être relancés et mis en œuvre sur le terrain », avait alors déclaré M. Lamamra.

De son côté, M. Safadi avait souligné la volonté de la Jordanie de « développer les relations bilatérales au mieux des intérêts des deux pays frères », faisant état de « larges perspectives de coopération dans divers domaines », notamment l’économie, le commerce, l’investissement, le tourisme et l’enseignement.

Les entretiens entre les deux ministres avaient également permis de convenir de la mise en place d’un groupe de travail relevant des ministères des Affaires étrangères des deux pays pour préparer le terrain à une plus large adhésion incluant toutes les parties concernées par la coopération bilatérale dans tous les domaines.

L’installation, en mars dernier, du groupe parlementaire de fraternité et d’amitié Algérie-Jordanie a constitué un acquis supplémentaire pour les relations de fraternité séculaires et profondes qui remontent au soutien apporté par le Royaume de Jordanie à l’Algérie lors de la Guerre de libération.

Les deux pays entendent poursuivre leur coordination et leur concertation autour des questions arabes et régionales d’intérêt commun au regard de leur communauté de destin, d’autant qu’ils sont tous deux membres du Groupe de contact arabe sur la crise en Ukraine.

La Jordanie est le sixième partenaire de l’Algérie au plan arabe, avec un volume global des échanges commerciaux de 219,24 millions de dollars 2021, dont 101,31 millions de dollars d’exportations algériennes et 117,93 millions de dollars d’importations.

Les deux pays examinent les voies et moyens d’asseoir un véritable partenariat durable dans divers domaines, en vue de faire face aux futurs défis économiques.

Le forum d’affaires algéro-jordanien s’était tenu, au mois de juin passé, en présence d’opérateurs économiques, dans l’objectif d’asseoir de nouveaux partenariat, d’ouvrir de larges perspectives pour davantage de coopération et de lancer des projets communs d’intérêt commun, à même de répondre aux aspirations des opérateurs économiques de part et d’autre.

Lors de ce forum d’affaires, l’accent a été mis sur l’importance d’exploiter les opportunités et les privilèges qu’offre le climat des affaires en Algérie, en vue de concrétiser un partenariat effectif durable.

 

En vue de mettre en place une nouvelle vision des relations économiques entre les opérateurs des deux pays, la Confédération algérienne du patronat (CAP) avait signé, durant l’été passé, un mémorandum de coopération avec l’Association des hommes d’affaires jordaniens (Jordanian Businessmen Association), dans le but de renforcer la coopération et échanger les expertises entre les deux organisations.

A rappeler que la dernière session de la Commission mixte algéro-jordanienne, tenue en 2018, a été sanctionnée par une feuille de route et un calendrier de coopération bilatérale, prévoyant des programmes de rencontres et de visites, dans le but d’explorer des voies et moyens de la coopération dans plusieurs domaines, dont le commerce, l’industrie, l’énergie, l’enseignement supérieur, la santé, les transports et autres domaines.

Au terme de cette session, 7 accords de coopération dans les domaines du commerce, des travaux publics, des transports, de l’industrie et des mines, de la jeunesses et des sports et de la culture, avaient été signés.

aps

Réunion du Gouvernement : feuille de route pour la mise en œuvre du programme complémentaire de développement de Tissemsilt

Réunion du Gouvernement : feuille de route pour la mise en œuvre du programme complémentaire de développement de Tissemsilt

ALGER – Le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, a présidé mercredi une réunion du Gouvernement, au siège de la wilaya de Tissemsilt, conformément aux instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, lors de laquelle a été définie la feuille de route relative à la mise en œuvre sur le terrain du programme complémentaire de développement de cette wilaya, a indiqué un communiqué des Services du Premier ministre dont voici la traduction APS:

« Conformément aux instructions du président de la République, le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, a présidé ce mercredi 30 novembre 2022, une réunion du Gouvernement, au siège de la wilaya de Tissemsilt, consacrée à la mise en œuvre du programme complémentaire de développement de la wilaya approuvé en Conseil des ministres lors de sa réunion tenue dimanche 27 novembre 2022.

Cette réunion est la deuxième du genre hors d’Alger, après celle tenue dans la wilaya de Khenchela, le 12 décembre 2021, et qui avait été consacrée au programme complémentaire de développement de cette wilaya approuvé lors de la réunion du Conseil des ministres tenue le 3 octobre 2021.

Cette tradition consacrée par le président de la République dans la méthodologie de travail du Gouvernement vise à assurer la prise en charge optimale des citoyens, en allant à l’écoute de leurs exigences et de leurs besoins et en les associant à cette démarche.

En effet, conformément aux instructions données par Monsieur le président de la République lors de la réunion du Conseil des ministres, tenue le 14 novembre 2022, le contenu de ce programme complémentaire a été établi en associant les élus, les citoyens et la société civile de Tissemsilt.

Lors de la visite effectuée par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire dans cette wilaya, le 17 novembre 2022, en compagnie des représentants de 13 secteurs ministériels, de nouveaux projets ont été inscrits, augmentant le programme initial de 29%.

Aussi, le Gouvernement s’est-il réuni aujourd’hui pour définir la feuille de route relative à la mise en œuvre de ce programme de développement sur le terrain selon les priorités fixées par Monsieur le président de la République lors des réunions du Conseil des ministres des 14 et 27 novembre 2022 et qui sont essentiellement liées à la réalisation des projets de désenclavement de la wilaya, comme le renforcement et le dédoublement du réseau routier, le lancement des projets vitaux pour les citoyens et des investissements publics en adéquation avec les capacités de la wilaya et de son caractère agricole, forestier et touristique, en vue de créer des emplois et de favoriser le développement global dans la wilaya.

Dans cette optique, un portefeuille de projets a été défini, comprenant 89 projets au profit de 17 secteurs vitaux, dont la concrétisation nécessite la mobilisation d’une enveloppe financière d’environ 97,53 milliards de dinars algériens, répartie selon la nature du programme comme suit :

– 61 nouvelles opérations d’un montant total de 86,75 milliards de dinars algériens, et

– 28 opérations d’un montant total de 10,78 milliards de dinars algériens, concernées par le dégel.

Le contenu du programme complémentaire de développement au profit de la wilaya de Tissemsilt, tel qu’approuvé en Conseil des ministres tenu dimanche 27 novembre 2022, se déroule comme suit:

– Secteur des Travaux Publics :

Concerné par un portefeuille de 13 projets d’une enveloppe financière de 47,62 milliards DA, soit 48,83% de l’enveloppe globale du programme de développement. Il s’agit de ce qui suit:

Dédoublement et réaménagement de la Route nationale (RN) 14 reliant la wilaya de Tissemsilt à Khemis Miliana dans la wilaya de Aïn Defla sur une distance de 84 km.

Réalisation du dédoublement de la RN 127 sur une distance de 73 km.

Aménagement des Chemins de wilayas (CW) et routes communales dégradés.

Réalisation du dédoublement de la RN 14 entre Tissemsilt et la limite de la wilaya de Tiaret sur une distance de 8 km avec la réalisation d’un échangeur.

Réalisation du dédoublement de la RN 120 entre Layoune et la limite de la wilaya de Djelfa sur une distance de 22 km.

Réhabilitation du CW 5 sur une distance de 10 km entre les communes de Beni Chaib et Sidi Boutouchent.

Renforcement des CW 5, 6, 15 et 21 à une distance de 98 km.

Modernisation de l’intersection des CW 16 et 17 avec le CW 77 sur une distance de 13 km.

Traitement des glissements de la RN 65 et de la RN 19 à Theniet El-Had et Lazharia.

Etude et réalisation d’un ouvrage d’art sur la RN 14 à Youssoufia.

Etude et traitement des glissements sur la RN 19 et le CW 21.

– Secteur des Ressources en Eau :

La wilaya a bénéficié de 19 projets avec une enveloppe financière de 20,85 milliards DA représentant 21,37 % de l’enveloppe globale. Il s’agit de ce qui suit:

Etude et réalisation de l’interconnexion entre le barrage de Kodiat El Rosefa et les barrages adjacents situés dans les wilayas d’Aïn Defla et Chlef.

Réalisation de systèmes d’épuration des eaux usées au niveau de Bordj Bou Naama, Youssoufia, Lardjem, Khemisti, Sidi Slimane, Bordj El Emir Abdelkader, Sidi Lantri, Beni Lahcene et la partie sud-ouest de la wilaya.

Réaménagement et extension des systèmes de transfert de l’eau potable, à partir du champ de captage à Rechaïga et Hassi Fedoul, à Tiaret et Djelfa.

Réalisation du deuxième tronçon du projet de résilience aux inondations dans les villes de Tissemsilt, Theniet El Had, Sidi Abed (Ras El Mou) et Ouled Bessem.

Examen, réalisation, électrification et équipement de 5000 mètres linéaires de puits artésiens au profit de la wilaya à partir des champs de captage des wilayas limitrophes (Tiaret et Djelfa).

Renforcement de l’alimentation en eau potable (AEP) dans la localité de Selmana à partir d’un réservoir d’eau de 2500 M3 à Layoune, et réalisation de réseaux d’AEP dans les douars d’Ouled Fayed, El-Kettar, Lazazi, Guemouche, Mahmoudi, Dialem, Lesbah, Chemirou ainsi que dans la nouvelle zone d’activités à El-Kettar.

Réalisation d’un périmètre d’irrigation de 300 hectares à partir de la station de traitement et d’épuration des eaux usées (STEP) de Tissemsilt.

Réhabilitation des réseaux d’AEP et réalisation d’un réseau d’AEP au profit des douars dans les communes de Ammari, Sidi Slimane, Mâacem, et rénovation du réseau d’AEP pour les communes de Sidi Abed, Larbâa et Maacem à partir du barrage Koudiat Rosfa.

Réalisation des travaux de raccordement d’un réseau d’assainissement de Oued Chaghlou (Theniet El Had) vers la STEP.

Etude et réalisation d’une station de traitement des eaux usées et raccordement à l’AEP à Layoune à partir du barrage de Oued Aissa.

Etude, réaménagement, développement et extension du périmètre d’irrigation de Bougara.

Etude, réaménagement et extension du système de Koudiat Rosfa.

Secteur de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville :

Concerné par deux (2) opérations pour une enveloppe de 12,8 milliards Da, soit 13,12% de l’enveloppe totale :

Inscription d’un programme important d’habitat de 5000 unités de logement, dont 2000 logements publics locatifs (LPL) et 3000 aides financières à l’habitat rural.

Réalisation des travaux de voirie et réseaux divers (VRD) dans plusieurs quartiers de la wilaya.

– Secteur de l’Energie :

Concerné par deux opérations liées au raccordement au gaz naturel et à l’électricité pour une enveloppe de 4,49 milliards Da, soit 4,6% de l’enveloppe globale:

Réalisation des travaux de raccordement de 6000 familles au gaz naturel dans la wilaya.

Réalisation des travaux de raccordement de 4131 nouveaux logements à l’électricité dans la wilaya.

– Secteur de la Jeunesse et des Sports :

Concerné par six (6) opérations pour une enveloppe financière de 2,57 milliards Da, soit 2,64% de l’enveloppe globale. Les opérations inscrites visent à réduire le déficit en termes d’infrastructures sportives et de jeunesse de proximité. Il s’agit des projets suivants :

Aménagement de 22 stades communaux.

Réalisation et équipement d’une piscine près de Layoune Réalisation et équipement d’une piscine semi-olympique au niveau du complexe omnisports de la wilaya de Tissemsilet.

Réalisation, gazonnage et éclairage de 40 terrains dédiés aux sports de proximité au niveau de la wilaya.

Réalisation et équipement de piscines de proximité à Theniet El Had, Lardjem et Ammari.

De plus, une enveloppe de plus de 4 milliards DA a été allouée pour l’inscription de 46 opérations au titre des autres secteurs qui suivent:

– Secteur de l’agriculture et forêts:

Mise en place de barrages de protection contre les incendies sur une superficie de 105 hectares, et l’aménagement de chemins de forêts sur une distance de 30 km.

Réalisation des travaux d’entretien forestier sur une superficie de 220

hectares de forêt pour protéger cette richesse.

Réalisation d’aménagements fonciers sur une superficie de 4.500 hectares en vue d’augmenter le rendement des surfaces agricoles dédiées à la céréaliculture.

Ouverture des pistes agricoles sur une longueur de 58 km.

Aménagement de 30 km de pistes agricoles pour désenclaver les régions agricoles et rurales.

Electrification des exploitations agricoles sur une longueur de 50 km au niveau de la wilaya.

– Secteur de la Santé:

Etude, suivi, réalisation et équipement d’une polyclinique devant remplacer celle de Layoune.

Etude, suivi, réaménagement et équipement des polycliniques au niveau de la wilaya.

Acquisition d’équipements pour les blocs opératoires des établissements publics hospitaliers (EPH) de la wilaya, en plus de 30 ambulances.

– Secteur de l’Industrie:

Etude, suivi et réalisation de deux (2) micro-zones d’activités dans les communes Tissemsilt-Boumengouche, et Khemisti-Ain Sedra.

Etude, suivi et réalisation d’une micro-zone d’activités au niveau de la localité d’El Kettar (commune de Layoune).

– Secteur du Tourisme et de l’artisanat:

Réalisation d’une étude pour le développement du tourisme écologique dans la wilaya.

Réalisation d’une étude pour l’ouverture et le suivi de l’aménagement des circuits touristiques et éco-touristiques à Bordj El Emir Abdelkader, Sidi Boutouchent, Beni Chaib, Sidi Slimane et Boukaid.

Réalisation d’un village pour l’artisanat à Sidi Slimane Aménagement de la station thermale de Sidi Slimane.

Réalisation d’une étude d’un plan d’aménagement du site touristique thermal Hammam Mentila dans la commune de Melaab.

Réalisation des travaux d’aménagement et d’équipement d’un site touristique au niveau du barrage de Koudia Rosfa.

Réalisation des VRD et des infrastructures nécessaires et réaménagement de la Zone d’extension touristique (ZET) de Sidi Ben Temra.

– Secteur de l’Environnement:

Il a été procédé à l’inscription d’opérations visant à préserver l’environnement et la propreté de l’environnement suivant une approche économique et moderne. Il s’agit des projets qui suivent:

Inscription d’une opération d’acquisition de 24 camions de collecte et de ramassage des ordures au profit des différentes communes de la wilaya.

Réalisation et équipement d’un second caisson au niveau du Centre d’enfouissement technique (CET) de Theniet El Had.

Réalisation et équipement de la station de transformation des déchets en engrais au niveau du CET de Tissemsilt.

Aménagement et équipements de 4 stations de transfert au niveau de la wilaya.

Réalisation et équipement d’un centre de tri dans la wilaya de Tissemsilt.

Etude, réalisation et équipement de deux décharges contrôlées des déchets à Lardjem et à Lazharia.

Etudes complémentaires et aménagement de l’espace de la réserve protégée d’Ain Antar à Boukaid.

Réalisation et équipement d’un centre de déchets inertes.

– Secteur de la Culture:

Aménagement et renouvellement des équipements de la Maison de la culture de la wilaya de Tissemsilt.

Inscription d’une étude en vue de la réalisation d’un musée au niveau de Taza dans la commune de Bordj El Emir Abdelkader.

Réalisation, équipement et acquisition d’ouvrages au profit d’une bibliothèque urbaine à Bordj El Emir Abdelkader.

– Secteur des Moudjahidine:

Réalisation et équipement d’un musée des moudjahidine dans la wilaya de Tissemsilt.

Aménagement du cimetière des chouhada au niveau de Bab El Bekkouche à Lardjam.

Rénovation d’un ancien centre de torture au niveau d’Ain Esfa.

– Secteur de l’Enseignement et de la Formation professionnels:

Travaux de réalisation et d’équipement d’une école avec internat d’une capacité de 60 lits au niveau du Centre national supérieur de l’enseignement professionnel.

Réalisation de bureaux administratifs et pédagogiques dédiés aux œuvres communes au niveau de Bordj Bou Naama et de Theniet El Had.

– Secteur de l’Enseignement supérieur:

Réalisation de 110 logements de fonction incessibles au profit des enseignants de l’enseignement supérieur.

Réalisation des travaux d’aménagement et de modernisation des résidences universitaires dans la wilaya.

– Secteur de l’Education nationale:

Inscription d’une opération d’acquisition d’environ 30 bus scolaires destinés au transport des élèves scolarisés dans les régions enclavées.

Etude, réalisation et équipement de 40 classes en extension et 10 restaurants à travers la wilaya.

Il a été également procédé à l’inscription de la réalisation de certaines infrastructures administratives nécessaires. Il s’agit de la réalisation et de l’équipement d’une cité administrative dans la wilaya de Tissemsilt, ainsi que la réalisation et l’équipement d’un tribunal à Theniet El Had.

Enfin, il a été décidé de la mise en place d’un mécanisme commun de suivi de la mise en œuvre, à compter de ce jour, de ce programme ambitieux. Il importe, de ce fait, de se mobiliser pour relever ce défi et parachever les projets dans les délais, d’autant qu’aucun retard accusé et relevé dans les opérations de réalisation, ne sera toléré ».

APS

Le Président Tebboune reçoit des historiens algériens

Le Président Tebboune reçoit des historiens algériens

ALGER – Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a reçu, mercredi à Alger, cinq historiens algériens désignés dans la Commission mixte d’historiens algériens et français, indique un communiqué de la Présidence de la République.

L’audience s’est déroulée au siège de la Présidence de la République en présence du directeur de Cabinet à la Présidence de la République, M. Abdelaziz Khellaf et du conseiller du président de la République chargé des archives et de la Mémoire nationale, M. Abdelmadjid Chikhi, précise la même source.

aps