Environ 25 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire immédiate au Soudan, depuis le début de la guerre, avril 2023, et qui se poursuit, ont déclaré, lundi, des experts des Nations Unies. 

«Environ 25 millions de personnes, dont 14 millions d’enfants, ont besoin d’une aide humanitaire immédiate au Soudan, depuis que les combats ont éclaté entre l’armée soudanaise et les Forces de soutien rapide (FSR) en avril 2023», selon un communiqué publié par le Bureau des droits de l’Homme des Nations Unies à Genève qui cite des experts.

Ces derniers ont déclaré que «le Soudan est confronté à l’une des catastrophes les plus dynamiques au monde, où 13 000 personnes ont été tuées et 33 000 blessées, tandis que 3 millions d’enfants souffrent de malnutrition sévère et ont besoin d’une aide humanitaire».

Ils ont appelé dans ce contexte à «la reprise rapide d’un dialogue politique intégré, accompagné d’un cessez-le-feu humanitaire».

Selon la même source, l’aggravation de la crise humanitaire au Soudan a poussé de nombreuses personnes à quitter leurs foyers, avec environ 9,05 millions de personnes déplacées à l’intérieur du pays, dont près de 4 millions d’enfants, à l’intérieur du pays, ce qui fait du Soudan la plus grande crise migratoire d’enfants au monde.

RA