KAMPALA – Les travaux du 19e Sommet du Mouvement des non-alignés (MNA) ont repris, samedi à Kampala (Ouganda), avec la participation du Premier ministre, M. Nadir Larbaoui, en tant que représentant du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Le programme du deuxième et dernier jour du Sommet qui se tient sous le thème « Approfondir la coopération pour une prospérité mondiale partagée », comprend la poursuite des interventions des chefs d’Etat et de Gouvernement et des chefs des délégations en séance plénière.

Une séance a été tenue à huis-clos pour l’adoption des documents finaux du Sommet par les Chefs d’Etat et de Gouvernement, englobant « la Déclaration de Kampala », et une autre Déclaration sur la question palestinienne.

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, devrait prononcer un discours devant les participants au Sommet.

A la clôture des travaux, le président ougandais donnera lecture du Communiqué final, en sa qualité de président du 19e Sommet MNA.


Lire aussi:  L’Algérie engagée à défendre les valeurs et principes du MNA au Conseil de sécurité


Lors de la séance d’ouverture du 19e Sommet du Mouvement des non-alignés (MNA), tenue vendredi à Kampala (Ouganda), les chefs d’Etat et de Gouvernement, ainsi que les responsables d’instances internationales ont été unanimes à condamner l’agression sioniste contre le peuple palestinien, appelant à agir, en urgence, pour imposer un cessez-le-feu et interdire le déplacement forcé des Palestiniens, tout en assurant l’acheminement des aides humanitaires vers la bande de Ghaza.

Les chefs d’Etat et les responsables participant au Sommet ont mis l’accent sur la nécessité pour le Mouvement de renouer avec ses rôles historiques en termes de soutien aux peuples opprimés, de solidarité avec les causes justes et d’attachement aux principes constitutifs de la deuxième plus grande organisation internationale après l’ONU.

Dans ce contexte, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune avait appelé, dans une allocution lue en son nom par le Premier ministre, M. Nadir Larbaoui, à « renouveler l’engagement vis-à-vis des principes fondateurs du MNA », notamment « la justice, le respect des engagements internationaux, de la souveraineté des Etats et de leur intégrité territoriale, mais aussi la non-ingérence dans leurs affaires intérieures, la protection des intérêts mutuels et le renforcement du multilatéralisme afin d’atteindre les objectifs tracés par les pères fondateurs du Mouvement ».

APS