ALGER – Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi a mis en avant, dimanche à Alger, la qualité et la compétitivité du produit national en termes de matériaux de construction, appelant les producteurs locaux à l’exportation pour accéder aux marchés étrangers notamment africain.

Lors d’une conférence de presse en marge de l’ouverture de la 25e édition du Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec 2023), au Palais des expositions (Pins maritimes) à Alger, le ministre a indiqué que « le produit algérien est désormais mondial car conforme aux différentes règles et normes internationales en terme de qualité, et c’est la raison pour laquelle nous encourageons les producteurs locaux (de matériaux de construction) à l’exportation notamment en Afrique, après que le produit national couvre les besoins de la consommation interne ».

Soulignant que « le produit algérien a atteint un taux d’intégration allant de 80 à 90 % », M. Belaribi a incité les producteurs à augmenter l’investissement et à créer un réseau national de sous-traitance, une condition sine qua non pour atteindre un taux d’intégration à 100 %.

Le secteur du bâtiment, poursuit le ministre, a vu le lancement du programme de réalisation de près de 264.000 logements, toutes formules confondues, dans le cadre de la loi de finances 2023 et les demandes de réalisation de ce programme ont été destinées aux différents opérateurs tant public que privé tout en tenant compte de la qualité, du coût et du respect des délais de réalisation.

Concernant l’exportation vers l’Europe, le ministre a indiqué « qu’il existe actuellement des producteurs locaux qui exportent vers l’Europe leurs produits qui sont conformes aux différentes normes, notre objectif étant d’accéder aux marchés africains et en détenir une grande part », ajoutant que la construction des logements « se fait désormais à 100 % à partir de matériaux de construction fabriqués localement ».

A ce propos, M. Belaribi a cité l’exemple des projets de logements AADL qui sont, précise-t-il, « réalisés par des entreprises et des bureaux d’études algériens ».

Les stades de football récemment réceptionnés ont, également, été construits par des bureaux d’études algériens et une main d’œuvre locale, a ajouté le ministre.

Concernant le programme AADL 2, le ministre a tenu à rassurer que ce dossier sera clos définitivement cette année.

Le ministre de l’Habitat a mis en avant, à l’occasion, le nombre record des participants à la 25e édition du Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec 2023) ayant enregistré plus de 900 exposants, relevant le renouement du partenaire chinois avec cette manifestation après son absence en raison de la pandémie Covid-19.

M. Belaribi a donné ce matin le coup d’envoi de cette manifestation économique en compagnie du ministre des Travaux publics et des Infrastructures de base, Lakhdar Rekhroukh, du ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, du ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, de la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fazia Dahleb et du ministre de l’Hydraulique, Taha Derbal, en présence du wali d’Alger, Mohamed Abdennour Rabehi.

Batimatec 2023 qui s’étalera jusqu’au 11 mai, est un événement phare du secteur du bâtiment et des travaux publics, réunit cette année pas moins de 900 exposants, dont 550 exposants nationaux et 350 internationaux, originaires de vingt pays étrangers.

Regroupant toutes les branches du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics, l’évènement est le rendez-vous consacré des professionnels nationaux et étrangers qui pourront profiter de cette opportunité pour mettre en avant leur savoir-faire, leurs nouveaux produits et procédés, et nouer de nouvelles relations d’affaires.

La manifestation est une opportunité pour mettre en avant l’importance du produit local dans la réalisation des différents projets de bâtiment et de travaux publics.

Co-organisé par la société « Batimatec-expo » et la Société algérienne des foires et exportations (Safex), le Salon est placé sous l’égide du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville.

aps