Le Comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) a réitéré son rejet catégorique des tentatives de l’entité sioniste de déplacer les Palestiniens de la bande de Ghaza, appelant la communauté internationale «à fournir davantage d’efforts pour protéger le peuple palestinien».     

Lors d’une nouvelle réunion tenue lundi soir à son siège à Ramallah sous la présidence de Mahmoud Abbas, l’OLP a, en outre, réaffirmé son refus total du plan de l’administration sioniste appuyé par les Etats prônant, entre autres, la mise en place d’un cabinet indépendant du gouvernement palestinien pour administrer les villes de Ghaza et de la Cisjordanie occupée.

Le Comité exécutif a souligné, dans le même contexte, «la nécessité pour la communauté internationale et les institutions internationales de prendre toutes les mesures nécessaires, pour fournir rapidement à la bande de Ghaza les besoins alimentaires et sanitaires réels et complets, de toutes les zones de la bande de Ghaza et soigner les blessés».

L’OLP a affirmé que «tous les moyens seront mobilisés pour maintenir la lutte jusqu’à l’obtention des objectifs historiquement tracés, à savoir la liberté, l’indépendance».

Dimanche, le président palestinien, Mahmoud Abbas, a indiqué que les Palestiniens poursuivront inlassablement leur lutte pour obtenir leurs droits légitimes, dont celui de vivre sur le sol palestinien, dans un Etat libre, indépendant et pleinement souverain.

APS