ALGER – Le président du groupe parlementaire d’amitié Algérie-Japon, Kamel Belakhder, a reçu, lundi à Alger, une délégation du groupe parlementaire d’amitié Japon-Union africaine (UA), indique un communiqué de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Lors de cette rencontre qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Japon en Algérie, Kono Akira, les deux parties ont passé en revue « l’état des relations unissant les deux pays depuis la guerre de libération nationale », ainsi que « les moyens de développer la coopération bilatérale, notamment au niveau parlementaire », ajoute le communiqué.

Evoquant les dossiers d’investissement, M. Belakhder a affirmé que « l’Algérie aspire à bénéficier, dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant, à tirer profit des expériences de ses amis et partenaires pour poursuivre ses efforts visant à réaliser la transition vers l’économie du savoir et à se libérer de la dépendance à la rente pétrolière », précisant que « l’Algérie est le troisième partenaire du Japon en Afrique ».

La rencontre a permis, en outre, de « passer en revue plusieurs dossiers d’actualité, notamment la situation en Palestine et au Sahara Occidental », note le document, ajoutant que M. Belakhder a affirmé « l’attachement de l’Algérie à soutenir les questions justes, son intransigeance quant aux principes de non ingérence dans les affaires internes des pays et son adhésion au règlement des conflits par voies pacifiques ». 

De son côté, la partie japonaise s’est dit satisfaite « des bonnes relations unissant les deux pays, empreintes de respect mutuel », exprimant « le souhait de concourir à leur renforcement et à leur promotion au mieux des intérêts communs et au service des peuples, japonais et algérien ».

APS