ALGER – Le Fonds national d’investissement (FNI) a annoncé, mardi dans un communiqué, son entrée au capital de l’usine Fiat Algérie, et ce depuis le 12 décembre en cours.

« Le FNI a acté son entrée au capital de PCPA (Stelllantis-Fiat) depuis le 12 décembre 2023 », a indiqué le fonds public dans le communiqué publié sur son site-web, précisant que l’objectif de cette intervention est de « participer au développement d’une industrie automobile en Algérie ».

Le groupe Stelllantis avait mis en service le 11 décembre en cours une usine automobile de la marque italienne Fiat dans la zone industrielle de Tafraoui (Oran) avec une capacité de production initiale de 60.000 véhicules par an, appelée à atteindre 90.000 véhicules à partir de 2028.

L’usine a employé 300 travailleurs, durant l’année en cours, et 300 autres devraient l’être en 2024, dont une grande partie a été formée dans le cadre d’un programme de coopération entre Stellantis et le secteur de la Formation et de l’Enseignement professionnels.

Le FNI est une institution financière publique spécialisée, chargée de concourir au financement de l’investissement par l’octroi de prêts aux entreprises ou par des prises de participation en partenariat avec des entreprises locales ou des investisseurs étrangers en vue de la réalisation des objectifs du développement national.

aps