ALGER – Le ministre de la Communication, M. Mohamed Laagab a tenu, lundi, une réunion avec les représentants des travailleurs et les directeurs généraux des imprimeries publiques, lors de laquelle il a affirmé que le projet de création de l’Entreprise nationale d’impression est actuellement à sa dernière phase, en application des décisions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le ministre de la Communication « a rencontré les comités de participation (CP) et les directeurs généraux de la Société d’impression d’Alger Centre (SIMPRAL), de la Société d’impression de l’Est, de la Société d’impression de l’Ouest, de la Société d’impression d’Alger « SIA », de l’Entreprise algérienne de presse et de l’Algérienne du Papier (ALPAP) », lit-on dans le communiqué.

Lors de cette rencontre, ajoute le communiqué, le ministre a informé les représentants des travailleurs que le ministère procède aux « dernières retouches pour la création de l’Entreprise nationale d’impression, en application des décisions de Monsieur le Président de la République, concernant la restructuration de toutes les imprimeries existantes au niveau national ».

Dans ce contexte, M. Laagab a assuré aux représentants des travailleurs concernant les postes d’emploi actuels que « tous les travailleurs conserveront leurs postes d’emploi et leurs droits acquis aux promotions et aux avantages », les exhortant à « jouer le rôle de partenaire actif à même de produire les idées et les propositions à l’effet d’assurer la réussite de l’entreprise d’impression qui sera créée ».

A cette occasion, poursuit la même source, le ministre a réitéré « la disposition du ministère à former les travailleurs dans les nouvelles spécialités d’impression, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays », une initiative « très appréciée par les travailleurs qui ont fait part de leur contribution active à faire réussir la démarche du Président de la République ».

Par la suite, le ministre de la Communication a rencontré les directeurs des imprimeries, ainsi que le directeur général de l’ALPAP. Il a été question des « dernières retouches pour la création de l’Entreprise nationale d’impression », selon le communiqué qui indique que cette entreprise est « parmi les projets auxquels le Président de la République accorde une importance capitale, au regard de la situation difficile que vit l’ALPAP et les entreprises d’impression en cette conjoncture ».

APS