BISKRA – Le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, M.Youcef Belmahdi, a présidé jeudi depuis Biskra les festivités officielles marquant la célébration de la Journée nationale de l’imam.

Lors d’une cérémonie abritée par l’institut islamique de formation des imams à Sidi Okba, le ministre a lu un message du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, dans lequel il a souligné que la consécration de cette journée, qui coincide avec l’anniversaire du décès de l’imminent imam, Cheikh Sidi Mohamed Belkebir, est une reconnaissance et un hommage au rôle joué par cette élite dans la société.

Le président Tebboune a, à cette occasion, affirmé que « l’Algérie nouvelle qui a parachevé la mise en place de l’ensemble de ses institutions, a encore besoin de tous ses enfants pour relever les défis aux niveaux national et international ».

A l’occasion de cette journée de l’imam, le ministre devra procéder également à la pose de la première pierre d’une Aire de repos à la mosquée Sidi Okba, inaugurer la mosquée Etakwa et visiter la Zaouia El Othmania, dans la commune de Tolga.

La Journée nationale de l’imam a été décrétée par le Président Tebboune en reconnaissance du statut dignitaire de cette élite de la société, qui participa, jadis, au recouvrement de la souveraineté nationale et concoure, aujourd’hui, à la promotion du juste-milieu et au renforcement du référent religieux.

Le président de la République avait décrété la date du 15 septembre, qui coïncide avec l’anniversaire du décès de Cheikh Sidi Mohamed Belkebir, Journée nationale de l’imam, dans un message adressé aux participants aux travaux de la 19e édition du colloque national dédié à la mémoire de Cheikh Sidi Mohamed Belkebir à Adrar en 2021.

APS