ALGER – Les participants au Forum de la mémoire ont mis en exergue, mercredi à Alger, le rôle constant de l’Algérie dans le soutien à la cause palestinienne, affirmant que l’histoire de la lutte palestinienne contre l’occupation sioniste ne saurait être écrite sans évoquer le rôle de l’Algérie et de son parcours révolutionnaire duquel s’imprègne la révolution palestinienne.

Lors de ce Forum organisé par l’Association Mechaâl Echahid et le quotidien El Moudjahid dans le cadre du 59e anniversaire du déclanchement de la révolution palestinienne et de la Journée nationale du chahid palestinien, le vice-ambassadeur de l’Etat de Palestine à Alger, Bachir Abu Hattab a condamné l’agression brutale menée par l’armée de l’occupation sioniste contre le peuple palestinien dans la bande de Ghaza depuis le 7 octobre dernier.

Il a affirmé que l’entité occupante « tend à travers ces massacres, ce génocide et ces tentatives de déplacement forcé, à détruire les fondements historiques et l’existence palestinienne, avec le soutien des Etats-Unis », cependant, affirme-t-il, « le peuple palestinien résiliant poursuivra sa lutte jusqu’à la victoire ».

De son côté, le président de l’Association de fraternité et de solidarité algéro-palestinienne, Issad Kadri, a souligné que « la révolution palestinienne a été déclenchée sur fond des principes de la Révolution algérienne », ajoutant que l’Algérie a ouvert ses portes à tous les Palestiniens.

A cette occasion, M. Kadri a indiqué que « le déluge d’Al Aqsa » « se veut un prolongement de la révolution palestinienne pour la libération des territoires occupés », affirmant que cette révolution se poursuivra jusqu’à l’indépendance de la Palestine avec El Qods comme capitale.

Et d’ajouter que les massacres perpétrés par la machine sioniste ne sapera point la détermination du peuple palestinien qui va poursuivre sa lutte contre l’occupation barbare jusqu’à la victoire, a-t-il souligné.

Le président de l’association de fraternité algéro-palestinienne a, en outre, salué les relations historiques entre les peuples palestinien et algérien, appelant a leur renforcement.

De son côté, le Moudjahid algérien, Mohamed Taher Abdessalam a évoqué ses réunions et ses rencontres avec le Commandant de la révolution palestinienne, Yasser Arafat, saluant le rôle de l’Algérie dans le déclenchement de la révolution palestinienne.

M. Mohamed Taher a également rappelé la position immuable de l’Algérie en faveur de la question palestinienne affirmant que cette position n’a pas changé et ne changera jamais.

aps