NEW YORK (Nations unies) – Les travaux de la réunion de haut niveau du Conseil de sécurité sur la question palestinienne, ont débuté mardi à New York, avec la participation du ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf, qui a été chargé par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

La réunion mensuelle sur la situation au Proche-Orient, notamment dans les territoires palestiniens occupés, doit débuter par une intervention du Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, dans laquelle il va évoquer la situation humanitaire à Ghaza, en proie à une agression sioniste sauvage depuis le 7 octobre, et les difficultés rencontrées pour acheminer l’aide aux habitants.

Chargé par le président Abdelmadjid Tebboune, le ministre Ahmed Attaf est arrivé lundi à New York pour prendre part à cette réunion de haut niveau du Conseil de sécurité.

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, cette réunion, à laquelle participe l’Algérie comme seul membre arabe du Conseil de sécurité, s’inscrit dans le cadre des efforts et des démarches visant à exercer davantage de pression pour parvenir à un cessez-le-feu dans la bande de Ghaza, mettre fin à l’agression de l’entité sioniste et lever le blocus imposé par cette dernière aux efforts de secours et d’aide humanitaire.

APS