ALGER – Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), M. Brahim Boughali a reçu, mercredi, une délégation du parti communiste chinois conduite par le membre du Comité central du parti et vice présidente de la Fédération des femmes de Chine, Mme Huang Xiaowei, indique un communiqué de l’APN.

A l’entame de cette rencontre, M. Boughali a salué « le niveau des relations historiques distinguées qui unissent les deux pays et les deux peuples », saisissant l’occasion pour exprimer ses « sincères condoléances suite au séisme qui a récemment frappé la province de Gansu », précise la même source.

Par ailleurs, le président de l’APN a évoqué le rôle des deux groupes d’amitié parlementaire dans le développement des relations bilatérales », passant en revue « les perspectives de coopération dans divers domaines, notamment dans le domaine économique, soulignant à cet égard « les domaines de coopération qui pourraient se développer davantage, à l’instar des énergies renouvelables et du tourisme. »

Concernant l’adhésion de l’Algérie à l’initiative de +la ceinture et la route+, le même responsable a indiqué qu’elle reflète son grand souci de faire progresser sa coopération économique avec la Chine.

Au plan international, M. Boughali a mis en avant « les positions partagées par les deux pays à l’égard de plusieurs questions, notamment celles relatives à la préservation de la paix et la sécurité internationales », passant en revue « les principes de la politique étrangère de l’Algérie et son rôle en tant que puissance dans son milieu géostratégique ».

Mme Huang s’est, de son côté, félicitée de « l’amitié solide liant les deux pays », soulignant que l’objectif de sa visite était « d’approfondir la coordination stratégique et de valoriser le volume d’échange économique, ainsi que ses résultats sur différents plans », selon la même source.

La membre du Comité central du parti communiste a également salué les résultats sanctionnant la dernière visite du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune en Chine, mettant en exergue « l’impulsion insufflée au niveau des relations bilatérales par cette visite ».

APS