ALGER – Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a adressé un message de condoléances au prince héritier de l’Etat frère du Koweït, Cheikh Meshaal al-Ahmad al-Jaber al-Sabah, suite au décès de l’Emir de l’Etat du Koweït, son Altesse Nawaf al-Ahmad al-Jaber al-Sabah, dont voici le texte intégral:

« +Et fais la bonne annonce aux endurants qui disent, quand un malheur les atteint, Certes nous sommes à Allah et c’est à Lui que nous retournerons. Ceux-là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde, et ceux-là sont les biens guidés+.

Allah est Grand…

C’est avec une grande tristesse et affliction que nous avons appris la triste nouvelle qui s’est abattue sur la famille al-Sabah et le peuple koweitien frère, suite au décès de son Altesse l’Emir de l’Etat du Koweït frère, Nawaf al-Ahmad al-Jaber al-Sabah, rappelé auprès de son créateur.

Nous perdons avec sa disparition, un brave et cher frère ayant contribué à la gloire et au développement de son pays où il a mené avec la famille al-Sabah un parcours glorieux ayant promu nos frères au Koweït à de hauts niveaux de développement durable et à une vie digne dans la sagesse et la clairvoyance, par lesquelles il a entouré, avec soin, les enfants de l’Etat du Koweït et veillé à assumer un rôle honorable et sincère vis-à-vis des causes de la Nation arabo-musulmane.

L’histoire retiendra de notre regretté Nawaf al-Ahmad al-Jaber al-Sabah et de la noble famille al-Sabah, la main tendue aux efforts louables en vue de resserrer les rangs de toute la nation arabo-musulmane.

Face à cette pénible épreuve que nous inflige le Tout Puissant, sa Volonté étant imparable, je vous adresse mes plus sincères condoléances et ma profonde compassion, ainsi qu’à toute la famille al-Sabah et au peuple koweïtien frère, priant le Tout-Puissant de vous accorder patience, sérénité et réconfort et au défunt, une vie éternelle au paradis auprès des vertueux prédécesseurs de la famille al-Sabah et parmi les véridiques, les martyrs, et les saints.

+O toi âme apaisée retourne vers ton Seigneur, satisfaite et agréée, entre donc parmi Mes serviteurs et entre dans Mon paradis+ ».

aps