BELGRADE (Serbie)- Les travaux de la réunion de haut niveau commémorant le 60e anniversaire du Mouvement des non-alignés (MNA) ont pris fin, mardi à Belgrade (Serbie), par l’affirmation du droit du peuple palestinien à l’instauration de son Etat indépendant.

Le communiqué final sanctionnant la réunion et rédigé par l’Azerbaïdjan, en sa qualité de président en exercice du MNA a souligné le droit du peuple palestinien à l’instauration de son Etat indépendant sur son territoire, tout en condamnant les pratiques de l’entité sioniste à son encontre.

Le MNA a dénoncé d’autre part « les mesures coercitives unilatérales imposées par les pays occidentaux à certains pays du mouvement ».

Le communiqué appelle les pays occidentaux à retirer ces mesures, lesquelles portent préjudice aux peuples des pays en développement et entravent l’exercice de leur droit au développement.

Il appelle également à l’égalité entre tous les pays quant au droit d’accès au vaccin anti-Covid-19 et la non-discrimination entre les Etats  riches et pauvres en matière de lutte contre cette pandémie.

La Serbie, en collaboration avec l’Azerbaïdjan, a abrité, les 11 et 12 octobre, la réunion des Non-Alignés qui a vu la participation de 120 délégations, de six chefs d’Etat et de gouvernement, de cinquante ministres ainsi que des invités et des représentants d’organisations internationales et régionales.

APS