Le président mauritanien sortant Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazouani est en tête des résultats partiels préliminaires de l’élection présidentielle qui a eu lieu samedi, après le dépouillement de 60% des voix.

Selon les chiffres annoncés dimanche par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le candidat Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazouani devance ses concurrents avec un score de 55%, après le dépouillement de plus de 60% des voix.

Le candidat Biram Dah Abeid arrive en second avec 22,76%, suivi du chef du parti du Rassemblement national pour la réforme et le développement (opposition d’obédience islamique), Hamadi Ould Sid Mokhtar, avec 13,27%, et l’avocat Eid Ould Mohamed, avec 3 % des voix.

Atoma Soumari avec 2,39%, Mamadou Boukar avec 2,15% et, enfin, Mohamed Al-Amin Al-Murtaja Al-Wafi avec 0,98 %, ferme la marche.

Selon la Commission électorale, les votes ont été dépouillés jusqu’à présent dans 2 669 bureaux de vote sur 4 503, nombre total des bureaux de vote dans tout le pays, soit 60,55 %.

La CENI devrait annoncer plus tard dimanche les résultats préliminaires de l’élection présidentielle.

Samedi matin, les électeurs mauritaniens ont commencé à voter pour la huitième élection présidentielle de l’histoire du pays, destinée à choisir un nouveau président ou à renouveler la confiance en le président sortant, Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazouani.

Sept candidats sont en lice pour cet examen, dont notamment, le président sortant Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazouani et le chef du parti Rassemblement national pour la réforme et le développement (opposition islamique), Hamadi Ould Sidi Mokhtar.

Si aucun de ces candidats n’obtient la majorité absolue (plus de 50 % des votants), un second tour aura lieu le 13 juillet prochain entre les deux candidats ayant obtenu le plus grand nombre de voix.

APS