Le Sénat américain a décidé, hier, de bloquer les fonds destinés à appuyer la participation marocaine aux manœuvres militaires conjointes ou multilatérales à moins que le royaume ne décide de mener des actions en vue de concrétiser « un accord de paix avec le Sahara occidental ».
« Aucun fonds de la loi budgétaire pour l’exercice 2022 ne sera mis à la disposition du Secrétaire à la Défense pour soutenir la participation des forces militaires du Royaume du Maroc à tout exercice bilatéral ou multilatéral (…) à moins que le secrétaire ne certifie aux commissions de défense du Congrès que le Royaume du Maroc a pris des mesures pour soutenir un accord de paix avec le Sahara occidental », indique le projet du budget fédéral adopté par le Comité des forces armées du Sénat américain.
Il est précisé, en outre, que cette décision pourrait être annulée « si le Secrétaire à la Défense soumet aux commissions de défense du Congrès une note écrite argumentant que l’abandon de cette décision va dans l’intérêt et en faveur de la sécurité nationale des Etats-Unis appuyée par une explication détaillée de la manière dont l’abandon de cette décision favoriserait les intérêts » du pays.

El moudjahid

Partagez......... شارك
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin