BELGRADE – Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane a souligné, lundi à Belgrade, que la question palestinienne demeurait au coeur des préoccupations du Mouvement des Non-Alignés (MNA) qui est pleinement conscient de ses responsabilités historiques, morales et juridiques pour affirmer son soutien indéfectible au peuple palestinien, réitérant l’engagement et l’attachement de l’Algérie à l’Initiative arabe de paix.

Dans son intervention lors d’une réunion de haut niveau célébrant le 60ème anniversaire de la tenue de la première conférence du Mouvement des non-alignés (MNA) à Belgrade en 1961, le Premier ministre a indiqué que « la question palestinienne demeure au coeur des préoccupations de notre mouvement qui est pleinement conscient de ses responsabilités historiques, morales et juridiques pour affirmer son soutien indéfectible au peuple palestinien dans sa lutte pour arracher ses droits nationaux inaliénables, y compris son droit à l’autodétermination et à l’établissement de son Etat palestinien indépendant dans les frontières de 1967, avec pour capitale Al Qods ».

L’Algérie réitère également « l’engagement et l’attachement de l’Algérie à l’Initiative arabe de paix qui consacre la solution de deux Etats et la libération des territoires arabes occupés, y compris le Golan syrien », a-t-il ajouté.

« L’Algérie, qui figure parmi les membres fondateurs de ce mouvement, alors qu’elle n’avait pas encore recouvré son indépendance, n’a ménagé aucun effort pour conforter le Mouvement des Non-Alignés, défendre ses principes et réaliser ses objectifs, et ne peut aujourd’hui que saluer les réalisations accomplies par le mouvement depuis sa création et son maintien en tant que tribune qui intègre les efforts de tous les peuples du sud », a rappelé le Premier ministre.

« Mecque des révolutionnaires et fervente défenseure des causes justes de par le monde, l’Algérie a toujours été aux côtés des mouvements de libération en Afrique, Asie et Amérique Latine et n’a jamais eu de cesse de défendre leurs causes et de s’engager à apporter à leur lutte un soutien moral et matériel », a-t-il dit.

« Elle y a contribué à travers l’appel lancé par le défunt Houari Boumediene pour l’établissement d’un nouvel ordre économique mondial qui libère le tiers monde du joug des néocolonialisme, durant la conférence des pays des non alignés tenue en 1973 en Algérie », a-t-il poursuivi.

Les travaux de la réunion de haut niveau célébrant le 60è anniversaire de la conférence du Mouvement des non-alignés (MNA) tenue à Belgrade en 1961, verra la participation de près de 100 délégations représentant des pays membres du mouvement, outre des organisations internationales et régionales.

APS