DAKHLA (camps de réfugiés sahraouis)- Les festivités de célébration par le peuple sahraoui du 46ème anniversaire de l’Unité nationale ont débuté mardi au camp de réfugiés sahraouis de Dakhla, en présence de plusieurs délégations étrangères solidaires.

Cette commémoration chère aux sahraouis intervient cette année dans un contexte de reprise de la lutte armée après la violation marocaine du cessez-le-feu en vigueur depuis 1991.

De nombreuses délégations étrangères, comprenant notamment des journalistes, des cinéastes et des photographes de différents pays, à l’instar de l’Espagne, la France, l’Allemagne et les Etats-Unis d’Amérique, prennent part à cette célébration en signe de solidarité avec la cause sahraouie.

La célébration intervient aussi quelques jours après la désignation par le Secrétaire général de l’Organisation des Nations-unies (ONU) de l’Italo-suédois Stafan Di Mistura, comme envoyé personnel au Sahara Occidental, en remplacement de l’Allemand Horst Kohler, qui a démissionné le 22 mai 2019.

La célébration du 46ème anniversaire de l’Unité nationale sahraouie est marquée par la commémoration également du 11ème anniversaire de l’installation de la première Kheima du camp de Gdim Izik, à l’est de la ville de Layoune occupée, comme nouveau mode de résistance et de protestation pacifique face à l’occupation marocaine.

La population sahraouie à Dakhla, dans les camps de fierté et de la dignité, ont ravivé, lundi dans la soirée, le souvenir de l’agression par les forces marocaines contre le camp de Gdim Izik, en présence du Président Sahraoui, secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, de responsables sahraouis et de délégations étrangères solidaires avec le peuple sahraoui, venues partager avec ce dernier la célébration du 46ème anniversaire de son Unité nationale.

Un film documentaire et des vidéos sur l’agression du camp de Gdim Izik ont été projetés à cette occasion, en plus de l’organisation d’une reconstitution de cette agression devant les politiques, les journalistes et les délégations solidaires présentes à cette commémoration.

APS