M’SILA, – Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderezzak Sebgag, a indiqué lundi à M’sila que son département ministériel « se penchera sur le dossier du dégel de nombre de projets du secteur inscrits depuis plus de cinq ans dans cette wilaya et dont les travaux n’ont jamais démarré ».
Présidant une cérémonie organisée en l’honneur d’athlètes locaux et des représentants d’associations sportives au niveau du Pôle universitaire de l’Université Mohamed Boudiaf, dans le cadre d’une visite de travail dans la wilaya de M’sila, M. Sebgag a affirmé que « le dégel des projets ne relève pas du ministre du secteur mais du Premier ministère et du ministère des Finances », assurant que « compte tenu de l’impact négatif du gel de nombreux projets dans cette wilaya sur le secteur de la jeunesse et des sports, son département tâchera de convaincre les hautes autorités du pays de la nécessité de lever le gel sur les projets concernés ».

Le ministre a précisé avoir demandé au wali de M’sila, Abdelkader Djellaoui, de dresser la liste des projets gelés dans la wilaya pour proposer leur dégel et revoir les enveloppes financières affectées initialement.

Cette situation résulte de « la mauvaise gestion ayant prévalu dans les années d’opulence », a-t-il estimé, rappelant que les projets en question avaient été gelés parce que leurs travaux n’avaient pas démarré dans les délais impartis.

Les représentants des associations de jeunes et des clubs sportifs de la wilaya de M’sila ont saisi l’occasion pour évoquer la problématique de l’absence d’aide financière au titre du Fonds d’appui aux initiatives de la jeunesse dans la wilaya alors qu’ils y sont éligibles vu l’intensité de leurs activités et leurs résultats aux niveaux national et international.

A cet effet, M. Sebgag a déploré le fait que « ce fonds soit alimenté à partir des revenus des wilayas, parmi lesquelles certaines sont en mesure de répondre à la demande financière des associations et clubs sportifs, contrairement à d’autres à maigre revenu, comme c’est le cas de M’sila ».
Le ministre a estimé que la solution « est de soutenir de manière transparente, aux plans local, national et international, les associations et clubs qui obtiennent des résultats positifs ».

Au cours de cette visite, Abderezzak Sebgag a inauguré un complexe sportif dans la commune de Metarfa , où il a reçu des explications sur son mode de fonctionnement et a écouté les préoccupations de certains jeunes, promettant d’œuvrer à prendre en charge certains problèmes et soulever le reste aux hautes autorités du pays.

S’adressant à ces jeunes, le ministre a indiqué que « l’investissement attendu du secteur privé dans le département de la Jeunesse et des Sports a été décidé par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune qui l’a soutenu en chargeant les différentes autorités d’encourager ce type d’investissement ».

Il faudra que cet investissement « constitue un soutien supplémentaire aux jeunes à l’échelle nationale, conformément à la vision du Président de la République, portant nécessité de promouvoir le mouvement associatif au niveau national ».

Par ailleurs, M. Sebgag a annoncé la création d’annexes du Centre national de médecine sportive (CNMS) au niveau des wilayas, afin de « permettre aux jeunes adhérents aux clubs sportifs de bénéficier des soins ».

Lors de sa visite à M’sila, le ministre n’a pas manqué de s’enquérir de l’état de la piscine semi-olympique (50 m) dans la ville de Boussaada, et  tenir une réunion à Magra avec les joueurs et dirigeants de l’équipe de football N.C Magra, évoluant en ligue 1 du football professionnel.

Partagez......... شارك
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin