ALGER – Les établissements de fabrication pharmaceutique sont dans l’obligation de renseigner de manière hebdomadaire les quantités de matières premières disponibles, selon une note publiée dimanche par le ministère de l’Industrie pharmaceutique.
Selon cette note publiée sur la page officielle du ministère, il a été procédé à l’actualisation du canevas de la déclaration des états de stocks qui doit être transmise de manière hebdomadaire par courrier électronique.

« Il est porté à la connaissance des directeurs techniques des établissements pharmaceutiques de fabrication qu’additionnellement aux déclarations figurant dans les états hebdomadaires de stocks, une colonne supplémentaire est à renseigner dans le nouveau canevas téléchargeable sur le site internet du ministère », explique la même source.
Cette mesure intervient dans le cadre des dispositions prises par le ministère de l’Industrie pharmaceutique relatives au suivi « rigoureux » de la disponibilité des médicaments.

Pour rappel, le ministère a rendu obligatoire l’envoi de la déclaration des états de stocks chaque jeudi avant 12:00, avec l’obligation de déclarer à la direction de la veille stratégique du ministère tout changement dans le programme de fabrication dans un délai de trois mois minimum « afin d’anticiper toute tension ou rupture pouvant affecter ces produits ».