GHAZA – Plusieurs Palestiniens sont tombés en martyrs et d’autres ont été blessés mercredi dans des bombardements de missiles et d’artillerie ainsi que des tirs de blindés des forces d’occupation sionistes contre diverses zones de la bande de Ghaza, soumise à une agression génocidaire depuis 271 jours, a rapporté l’agence de presse Wafa.

Plusieurs personnes sont tombées en martyres, dont des enfants et des femmes, et d’autres ont été blessées lorsque des avions de combat de l’entité sioniste ont bombardé des maisons dans le quartier d’Al-Shuja’iya, à l’est de la ville de Ghaza, où les ambulances n’ont pas pu arriver pour transporter les victimes à l’hôpital en raison des tirs de drones des forces d’occupation, souligne Wafa.

Le quartier de Shuja’iyya a été le théâtre d’explosions violentes, de bombardements d’artillerie, de tirs de véhicules militaires, de drones et d’hélicoptère, ajoute la même source.

Par ailleurs, les ambulanciers ont récupéré les corps de sept martyrs et sept blessés sous les décombres après que l’aviation de l’entité sioniste a ciblé une maison à proximité de la piscine Sheikh Radwan, au nord de la ville de Ghaza.

Au sud-ouest de la ville de Ghaza, le quartier de Tal Al-Hawa a été le théâtre de bombardements d’artillerie et de tirs de véhicules militaires de l’armée d’occupation qui a visé plusieurs maisons.

L’artillerie de l’occupant sioniste a, en outre, tiré des obus sur des maisons dans le quartier d’Al-Zaytoun, au sud-est de la ville de Ghaza, tandis que des tirs de « Quadricoptères » ont été signalés dans diverses zones du quartier et dans la vieille ville.

A l’est de la ville de Ghaza, un avion de combat de l’entité sioniste a ciblé avec un missile l’imprimerie Al-Ghafri, dans le quartier d’Al-Tuffah, alors que les opérations de recherche des personnes disparues se poursuivaient à l’intérieur des bâtiments détruits à la suite d’une autre frappe de missiles ayant visé un complexe résidentiel dans le quartier de Zarqa à Ghaza/ville.

Dans le nord de la bande de Ghaza, des sources médicales du Croissant-Rouge palestinien ont déclaré que leurs équipes ont transféré deux blessés à l’hôpital Kamal Adwan du camp de Jabaliya après un bombardement par l’aviation de l’occupant sioniste d’une maison à Beit Lahia.

Les bombardements d’artillerie de l’entité sioniste ont également ciblé plusieurs zones du camp de Nuseirat, la ville d’Al-Zahra et la région d’Al-Mughraqa dans le centre de l’enclave palestinienne, tandis que des maisons ont été bombardées dans le centre et l’ouest de la ville de Rafah, au sud de la bande de Ghaza.

Le bilan de l’agression génocidaire sioniste contre la bande de Ghaza s’est alourdi mardi à 37.925 martyrs et 87.141 blessés, depuis le 7 octobre dernier, ont indiqué les autorités palestiniennes de la santé.

APS