Au moins 41 Palestiniens sont tombés en martyrs et plusieurs autres ont été blessés, samedi, dans deux  bombardements de l’aviation sioniste contre des quartiers dans le centre-ville de Ghaza.

Citées par des médias, des sources médicales ont rapporté que «l’armée d’occupation a pris pour cible une maison dans le quartier d’Al-Tuffah, dans l’est de la ville de Ghaza, entraînant la mort en martyrs de 17 Palestiniens et faisant plusieurs autres blessés».

Les mêmes sources ont ajouté qu’«un nouveau bombardement de l’armée sioniste a tué 24 autres Palestiniens et blessé des dizaines d’autres personnes dans le camp de réfugiés d’Al-Shati, dans l’ouest de la ville de Ghaza».

De leur côté, des témoins oculaires ont affirmé que «quelque 20 maisons dans les quartiers ciblés, ce samedi, ont été complètement ou partiellement détruites à la suite des bombardements de l’armée sioniste».

Plus de huit mois après le début de l’agression sioniste, de vastes agglomérations de Ghaza sont devenues des ruines sur fond d’un état de siège paralysant l’accès à la nourriture, à l’eau potable et aux médicaments, tandis que plus de 122.000 victimes (martyrs et blessés) ont été recensés, selon les autorités palestiniennes.

APS