JOHANNESBURG – Le président de l’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa a affirmé dans son discours prononcé devant les membres participant au 6ème congrès du parti au pouvoir le Congrès national africain pour définir les politiques publiques de la prochaine période, que son parti et son pays ne pouvaient être tranquilles tant que le Sahara occidental et la Palestine demeurent sous occupation.
« Nous ne pouvons pas être tranquilles tant que le Sahara occidental demeure toujours sous occupation et nous ne pouvons accepter que l’occupation et la répression soient la destinée du peuple palestinien », a déclaré le président sudafricain dans son discours de clôture prononcé dimanche et dont les propos ont été rapportés par l’Agence de presse sahraouie SPS.

Le président sud africain a soutenu qu' »il nous appartient tous de soutenir avec grande force ces deux causes pour construire un monde meilleur ».

« Nous devons intensifier largement notre action à l’échelle mondiale pour que nous puissions jouer un rôle efficace dans le règlement du conflit et soutenir les luttes des peuples opprimés de par le monde », a-t-il ajouté.
Lors de ce congrès qui a examiné plusieurs questions politiques internes et externes, les causes sahraouie et palestinienne ont bénéficié d’un grand soutien de la part des membres congressistes du parti.