Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a affirmé, samedi, que la confiance qu’il a placée dans les jeunes avait permis à l’Algérie de devenir un leader dans la création de start-up en Afrique.

Lors de son entrevue périodique avec les représentants des médias nationaux, le président de la République a mis en avant la contribution des jeunes algériens à la promotion de l’économie du pays, rappelant qu’il était « le candidat des jeunes » lors de la Présidentielle de 2019.

« J’avais axé mon programme électoral à l’époque sur la société civile et les jeunes, auxquels je me suis engagé à confier le pouvoir, et je poursuis cette démarche car ils constituent la majorité en Algérie », a-t-il dit.

Le président de la République a, par là même, salué le niveau atteint par les jeunes algériens, qui « désormais veulent qu’on les aide à lancer leurs propres projets plutôt que d’obtenir un emploi », ce qui a permis à l’Algérie de « devenir un leader dans la création de start-up en Afrique », s’est-il réjoui.

Concernant l’expression « Aami Tebboune » (oncle Tebboune) affectionnée par de nombreux jeunes algériens, le président de la République a dit : « j’ai toujours eu une affection particulière pour la jeunesse de mon pays, et ce surnom reflète la relation paternelle que j’ai avec eux et témoigne du retour de l’Algérie à ses origines ».

APS