ALGER – Le Directeur général de la Caisse nationale des retraites (CNR), Djaafar Abdelli, a annoncé que plus de 2,6 millions de bénéficiaires d’allocations et pensions de retraites, gérées par la CNR, étaient concernés par la décision du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, relative à l’augmentation des allocations et pensions, précisant que cette mesure entrerait en vigueur à partir de mars avec effet rétroactif à partir de janvier 2023.

Dans une déclaration à l’APS, M. Abdelli a affirmé que « plus de 2.600.000 bénéficiaires d’allocations et pensions gérées par la CNR sont concernés par l’augmentation du seuil minimum de ces allocations et pensions, avec une incidence financière de 130 milliards de dinars ».

Il souligné, dans ce contexte, que cette mesure englobait trois catégories: la première concerne près de 317.000 bénéficiaires de l’allocation de retraite, dont la carrière professionnelle est inférieure à 15 ans, lesquels verront leur allocation augmenter à 15.000 DA.

La deuxième catégorie concerne 970.000 bénéficiaires des pensions de retraite, dont la carrière professionnelle est supérieure à 15 ans, le seuil minimum des pensions sera augmenté à 20.000 DA.

La troisième catégorie concerne près de 1.400.000 bénéficiaires dont les pensions de retraite oscillent entre 20.000 et 50.000 DA, lesquels bénéficieront d’une augmentation allant de 2.000 à 4.000 DA.

Le nombre global des bénéficiaires de cette opération est estimé à plus de 2.900.000, avec une incidence financière globale de 147 milliards de dinars, englobant les bénéficiaires des allocations et pensions gérées par la CNR et celles gérées par la Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés (CASNOS).

APS