Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), M. Brahim Boughali a reçu, mercredi, l’envoyé spécial du président de la République d’Azerbaïdjan, M. Elchin Amirbayov, indique un communiqué de la Chambre basse du Parlement.

« A cette occasion, M. Boughali a félicité son hôte pour la réélection de M. Ilham Aliyev, à la tête de la République d’Azerbaïdjan, avant de passer en revue l’état des relations liant les deux pays dans différents domaines ».

Dans ce cadre, il « s’est félicité de la coordination marquant les relations entre les deux pays au niveau des différentes instances dont l’Organisation de la coopération islamique (OCI), le Mouvement des Non-alignés (MNA) ou l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ».

Mettant en avant « les résultats des réformes initiées par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune aux niveaux politique et économique », M. Boughali a fait savoir que « l’Algérie s’oriente vers une économie diversifiée à la faveur d’une coordination étroite avec les pays amis, dont l’Azerbaïdjan ».

Par ailleurs, le président de l’APN a rappelé « les positions immuables de l’Algérie vis-à-vis des différentes questions d’actualité », appelant à « mettre fin au génocide que subit le peuple palestinien à Ghaza ».

Il a, en outre, appelé au « règlement du conflit au Sahara occidental en permettant au peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination ».

De son côté, M. Amirbayov a souligné la volonté des deux pays de « développer leurs relations dont le 30e anniversaire sera prochainement célébré », ajoutant que l’échange de visites entre les groupes d’amitié parlementaires « est à même de renforcer la coopération bilatérale, notamment au niveau économique ».

Il a, par ailleurs, réitéré « la disposition de son pays à poursuivre sa coordination et sa collaboration avec l’Algérie au sein des organisations internationales dont les deux pays sont membres », soulignant, à cet égard, « l’attachement de son pays à inviter l’Algérie à participer à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP), prévue en Azerbaïdjan en novembre prochain, afin de participer aux débats autour des défis communs ».