Le Général d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a effectué, mardi, une visite de travail et d’inspection au Commandement des Forces de Défense Aérienne du Territoire, indique un communiqué le ministère de la Défense nationale (MDN).

« Dans le cadre de l’intérêt qu’accorde le Haut Commandement de l’ANP aux conditions professionnelles et opérationnelles de ses personnels, et dans la continuité de ses visites d’inspection aux différentes composantes de l’ANP, à l’occasion du mois sacré de Ramadan, le Général d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-major de l’ANP, a effectué, ce mardi 26 mars 2024, une visite de travail et d’inspection au siège du Commandement des Forces de Défense aérienne du territoire », note la même source.

« Après la cérémonie d’accueil à l’entrée du siège du Commandement de la Défense aérienne du territoire, le Général d’Armée, accompagné du Général-major Abdelaziz Houam, Commandant des Forces de Défense aérienne du territoire, a observé un moment de recueillement à la mémoire du Chahid Deghine Ben Ali, dit +Si Lotfi+, dont le siège du Commandement porte le nom, avant de déposer une gerbe de fleurs devant sa stèle commémorative, et réciter la Fatiha du Saint Coran à sa mémoire et à celle de tous les valeureux Chouhada ».

Par la suite, le Général d’Armée a rencontré les cadres et les personnels du Commandement des Forces de Défense aérienne du territoire, où il a prononcé une allocution d’orientation, suivie par les personnels des unités de cette Arme via visioconférence, à travers laquelle il a souligné « l’importance que l’ANP accorde à la maîtrise de l’espace aérien, considéré comme un facteur décisif pour atteindre la supériorité aérienne et remporter les batailles modernes ».

« Au sein de l’Armée nationale populaire, nous sommes pleinement conscients de l’importance de la mutation radicale de la nature et du théâtre des batailles modernes, où l’espace aérien occupe désormais, et sans conteste, les premiers rangs des opérations, et est ainsi devenu un critère opérationnel d’importance majeure et un facteur décisif capable de faire pencher la balance des guerres et pas seulement remporter les batailles », a-t-il affirmé, soulignant qu' »en effet, celui qui contrôle l’espace aérien détient les facteurs et les conditions de la victoire. A présent, cet espace est l’environnement dans lequel nous devons enregistrer nos premières victoires en remportant le pari du développement et l’enjeu de la supériorité aérienne ».

Le Général d’Armée a souligné que « les personnels des Forces de Défense aérienne du territoire doivent veiller en permanence à la préparation et à l’optimisation de la disponibilité opérationnelle pour préserver l’intégrité de l’espace aérien national ».

« Le Commandement, les cadres et les personnels des Forces de Défense aérienne du territoire, sont appelés à saisir l’ampleur de la responsabilité qui leur appartient, en assurant la préparation opérationnelle des unités, la surveillance rigoureuse de notre espace aérien et l’amélioration de la disponibilité opérationnelle des moyens mis à disposition », a-t-il soutenu.

« Il leur appartient également d’accorder à la formation et à la préparation au combat l’attention et le suivi qu’elles requièrent, afin de garantir une bonne adaptation aux exigences des technologies modernes et préparer une ressource humaine qualifiée et spécialisée, capable de faire face à toutes les éventualités possibles et d’assurer une défense sans faille de notre espace aérien », a ajouté le chef d’Etat-major de la l’ANP.

Le Général d’Armée a suivi, ensuite, « avec une grande attention les interventions des cadres du Commandement de Défense aérienne du territoire et leur a donné des instructions et des orientations sur, notamment, la nécessité de poursuivre les efforts de préparation au combat avec toute la rigueur et le sérieux requis, afin de maintenir la disponibilité opérationnelle des unités au plus haut niveau », relève le communiqué.

A l’issue, le Général d’Armée a « présidé la cérémonie d’inauguration d’une nouvelle caserne militaire relevant du Commandement des Forces de la Défense aérienne du territoire, où un exposé détaillé lui a été présenté par le commandant de l’unité, et ce, avant de visiter ses différentes infrastructures, et s’enquérir des conditions de travail et de vie qu’elle offre aux personnels », conclut le communiqué.