La JS Kabylie s’apprête à vivre un été mouvementé. Avec les tracas qui viennent fragiliser un peu plus une direction qui ne compte pas que des soutiens et un mercato des plus incertains, Yazid Yarichène a du pain sur la planche.

L’intersaison de la JSK est frappée du sceau de l’incertitude. Si la deuxième place, synonyme de qualification à la prochaine édition de la Ligue des champions d’Afrique, est venue récompenser une saison plus ou moins aboutie, les derniers événements qui ont secoué le club phare de la Kabylie a rappelé encore une fois à quel point la base est flageolante. A preuve, il aura fallu que les comptes du club soient fermés pour la énième fois pour que Yazid Yarichène annonce sa démission. C’est la deuxième fois que l’homme déclare qu’il mettait l’éponge. A la différence que cette fois-ci, il ne s’est plus manifesté en public alors que la première fois, une réunion avec le wali de Tizi-Ouzou avait suffi à le faire revenir à de meilleurs sentiments. Ceci dit, à en croire certaines sources d’information, le président de la JSK n’a pas arrêté de travailler pour autant. Il se serait, au contraire, rendu à l’étranger pour boucler le dossier du nouvel entraîneur. A cet effet, nous avons appris – l’annonce n’est pas encore officielle – que la JSK a tout conclu avec le technicien belge José Riga (64 ans). Ce dernier, qui a bourlingué un peu partout entre l’Angleterre (Charlton, Blackpool), la Belgique (Standard de Liège, Cercle Brugge), la France (FC Metz) ou encore la Tunisie (Club Africain), serait en pole position pour succéder à Amar Souyah, dont le contrat est arrivé à échéance en fin de saison. Au moment nous écrivons ces lignes, la JSK n’a encore rien communiqué au sujet du nouvel entraîneur, mais d’après une source proche du dossier, il était attendu pour hier soir. Une information à confirmer. Sur un tout autre registre, la direction devra se pencher dans les plus brefs délais sur le dossier des cadres dont les contrats ont déjà expirés. C’est le cas de Bensayah, Oukaci et Harrag que les supporters veulent voir sous le maillot des Canaris la saison prochaine. Très courtisé, ce trio devrait négocier une prolongation de contrat au plus tard ce week-end. Au même moment, le dossier des nouvelles recrues reste ouvert. Jusqu’ici, quatre nouveaux joueurs sont annoncés. Mais contrairement à un club comme le Mouloudia d’Alger qui a déjà avancé, la JSK n’a pour le moment enregistré officiellement aucune nouvelle arrivée. C’est dire que les prochains jours s’annoncent mouvementés. ELmoudjahid..