ALGER – La représentante de l’Organisation onusienne pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en Algérie, Irina Kouplevastskaya Buttoud a affirmé que l’Algérie avait réalisé du progrès en matière de sécurité alimentaire, en dépit des crises successives survenues dans le monde.
S’exprimant en marge de la célébration de la Journée mondiale de l’Alimentation à Alger, organisée par le ministère de l’Agriculture et du Développement durable, Mme Buttoud a affirmé que « malgré les crises successives survenues dans le monde, nous pouvons avancer que l’Algérie a réalisé du progrès ».

Et d’ajouter que « l’Algérie déploie des efforts remarquables aussi bien au niveau de la Présidence de la République qu’au niveau du Gouvernement ou encore des producteurs locaux qui travaillent ardemment pour intensifier et améliorer la qualité de la production ».

Un an après avoir pris ses fonctions de représentante de la FAO en Algérie, Mme Buttoud a passé en revue les moyens et les grandes potentialités que recèle l’Algérie, à savoir la mais d’œuvre masculine et féminine qui cumule de l’expérience dans le domaine agricole et des industries agroalimentaires.

Erigée en « modèle » en matière de consolidation de la production locale, l’Algérie, qui a su faire face aux répercussions de la crise pandémique, est désormais en mesure « d’apporter son assistance pour améliorer le taux de la sécurité alimentaire et déployer une alimentation saine dans le monde », a-t-elle soutenu.

Lire aussi: Journée mondiale de l’alimentation: l’Algérie a réalisé d’importants acquis dans le domaine de la sécurité alimentaire

A ce propos, elle a rappelé que l’Organisation œuvre pour atteindre l’objectif de permettre à tous l’accès à une alimentation saine dans le cadre de la stratégie mise en place et les initiatives gouvernementales, or, la responsabilité doit être partagée à travers l’édition d’un modèle de consommation évitant le gaspillage.

Elle a également appelé à bénéficier de la solidarité collective dans cette conjoncture, et s’atteler à gérer les ressources de manière plus efficace et durable.

Dans une déclaration enregistrée et diffusée durant la cérémonie, le Directeur général de la FAO, Qu Dongyu a affirmé l’impératif de faire bénéficier les catégories les plus vulnérables de l’investissement dans les systèmes agricole, alimentaire et international et améliorer les opportunités d’avoir l’entrainement, les motivations, les sciences et les données et encourager l’innovation et la technologie.

Il a déclaré que cette direction motivera les petits propriétaires fonciers et les inclura au cœur des opérations de la transformation agricole, invitant à l’impératif de présenter des possibilités d’emploi et des services adéquats dans les régions rurales en encourageant leurs habitants, en tant que protecteurs de la biodiversité, il a également incité les gouvernements à mettre en place des programmes qui conviennent à la protection sociale et la solidarité pour protéger les catégories les plus vulnérables dans les pays sujets à la faim, à la malnutrition et à la famine.

APS