Des dizaines de civils ont été tués, ce mardi, à la suite des bombardements de l’aviation et de l’artillerie d’occupation sionistes sur diverses zones de la bande de Ghaza. Selon l’agence Wafa, au 179e jour de l’agression sioniste, on dénombre 6 morts et plusieurs blessés dans la ville de Rafah, au sud de Ghaza.

Par ailleurs, plusieurs autres civils  ont été tués à Rafah à la suite des bombardements contre plusieurs maisons dans la région orientale et dans le centre-ville.

Selon la même source, à Deir al-Balah, plusieurs citoyens, dont des enfants, ont été tués après que des avions d’occupation sioniste ont ciblé la mosquée Al-Bashir.

Selon un bilan provisoire, le nombre de martyrs résultant de l’agression sioniste en cours contre la bande de Ghaza s’élève à 32 845 morts, dont la majorité étaient des enfants et des femmes, outre 75 392 blessés.