ALGER – La deuxième édition du Salon national de l’innovation dans la formation et l’enseignement professionnels s’est ouverte mardi au Centre international des conférences (CIC) Abdelatif-Rahal, en vue d’exposer des projets professionnels ambitieux en matière d’innovation, réalisés par des jeunes diplômés du secteur de la formation professionnelle des différentes wilayas du pays.

Le coup d’envoi du salon a été donné par le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi, en présence du Secrétaire général du Gouvernement, Yahia Boukhari et de ministres.

Etaient également présents les représentants de plusieurs secteurs et départements ministériels, et du patronat.

Organisé sous le haut patronage du président de la République, cette manifestation de deux jours prévoit la présentation  d’une « soixantaine de projets professionnels dans divers domaines », à l’instar « des technologies de l’information et de la communication, des industries agroalimentaires et des énergies renouvelables ».

Selon les organisateurs, cet évènement tend à « rapprocher les porteurs de projets professionnels, du patronat et des différents dispositifs et organes chargés du soutien, du financement et de l’accompagnement des jeunes promoteurs, afin de leur permettre de démarrer leurs entreprises et d’accéder au monde de l’entrepreneuriat ».

La manifestation tend par ailleurs à « mettre en exergue les efforts du secteur de la formation professionnelle visant à promouvoir l’innovation dans tous les domaines » et à « encourager les jeunes promoteurs à contribuer à la relance économique ».

Placé sous le thème « l’innovation : socle du développement durable », le salon qui a également pour but de « mettre en relief les compétences acquises dans la formation à travers la réalisation de projets professionnels », se veut « un espace d’échange entre les différents participants, notamment en matière d’énergies renouvelables ».

M. Merabi a précisé que ce salon « permet de présenter les modèles innovants et les projets professionnels pour mettre en valeur les savoir-faire et les capacités des enseignants, des stagiaires et des apprentis de la formation professionnelle, toutes filières et spécialités confondues ».

Le salon s’inscrit « dans le cadre de la mise oeuvre du programme du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, dans son volet relatif au soutien des jeunes promoteurs pour investir le monde de l’entrepreneuriat, outre la valorisation de leurs compétences et capacités professionnelles », a indiqué le ministre.

APS