La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a lancé, hier à Alger, une campagne nationale de don de sang, qui se tient du 19 au 21 juin à travers l’ensemble des structures médicales de la Sûreté nationale, et ce en collaboration avec l’Agence nationale du sang (ANS).
«Cette campagne touche tous les éléments de la Sûreté nationale à travers les 58 wilayas et permet à chaque fonctionnaire de contribuer au renforcement des banques de sang qui se trouvent au niveau des structures de la santé publique, et ce en solidarité avec les malades», a déclaré le sous-directeur de la santé à la DGSN, Djilali Djani, lors du lancement de la deuxième phase de la campagne nationale de don de sang qui s’est déroulée au niveau du centre médico-social Omar- Haraïgue.
De son côté, Dr Kenifed Hafida, responsable du pavillon des urgences médico-chirurgicales de la clinique Les Glycines, a affirmé que pour réussir cette campagne organisée par la DGSN à travers toutes ses structures médicales, «tous les moyens médicaux et paramédicaux ont été mis en place pour faciliter l’opération». Ainsi, le directeur de l’administration générale au sein de l’ANS, M. Houma Samir, a estimé, quant à lui, que cette campagne «permet de collecter un nombre considérable de pochettes de sang», en saluant, à cette occasion, la DGSN «pour cette contribution». el moudjahid