Les protégés du coach Bougherra ont validé leur billet pour les quarts de finale de la coupe arabe des nations Qatar-2021. Les coéquipiers de Bounedjah ont disposés de leurs homologues Libanais par le score net et sans bavure de 2 à 0, hier après-midi. Les deux réalisations algériennes ont été inscrites en seconde période.

Le Onze national, considérablement remanié à l’occasion, a trouvé énormément de difficultés à trouver les solutions pour percer la défense libanaise, bien regroupée dans son camp. Faute de fluidité dans la transmission du ballon et de rythme dans le jeu, la sélection nationale qui par ailleurs souffrait visiblement de manquer de cohésion et d’automatismes, s’est contentée de quelques rares occasions, en première période, dans l’ensemble. Il a fallu attendre le quart d’heure de jeu pour assister à une véritable action de but. Tahrat reprend superbement de la tête le corner de Chetti. Sa balle est repoussée par la transversale. Bounedjah tente ensuite de trouver la lucarne opposée, mais sa balle est sortie in-extremis par le défenseur Eldor. Cinq minutes plus tard, Brahimi s’infiltre dans la surface, mais voit son tir bloqué par le portier Maatar. Pour sa part, la sélection Libanaise, évoluant dans une configuration tactique de prudence, avec un bloc équipe relativement bas, s’est surtout contentée de défendre, en opérant principalement par des contres. Même scénario en seconde période. Les Verts ont eu le monopole du cuir, mais leur domination territoriale est longtemps restée stérile. 65′, la balle de Soudani est écartée sur la ligne par Ayoub. Dans la foulée, le tir de Belaili passe à côté. C’est finalement sur penalty que le capitaine Brahimi libere les siens. 68′, Belaili est Fauché dans la surface. L’arbitre n’hésite pas à désigner le point de penalty’ Brahimi exécute la sentence et donne l’avantage à l’Algérie. Après cette réalisation, les camarades de Melki ont tenté de réagir, mais en vain. En prenant plus de risques, ils se sont exposés aux contres des protégés de Bougherra. 88′, Bounedjah rate lamentablement son face à face avec le gardien. Dans les arrêts de jeu, Meziani double la mise et scelle définitivement le sort de cette confrontation totalement déséquilibrée. Pour la dernière journée du groupe « D », l’Algérie sera opposée à l’Égypte. Cette rencontre qui déterminera le leader du groupe aura lieu mardi 7 décembre à 20h.

EL MOUDJAHID