ANNABA – Le Sénégal s’est qualifié pour les quarts de finale du CHAN-2022 après sa victoire écrasante sur la RD Congo 3-0 (1-0 à la première mi-temps) dimanche soir au stade 19 mai 1956 d’Annaba pour le compte de la 3ème journée du groupe B de cette compétition continentale accueillie par l’Algérie du 13 janvier au 4 février.

Le match s’est joué sur des détails et l’investissement dans les erreurs de l’adversaire.

Le premier but sénégalais est ainsi venu après une faute des défenseurs.

De même le but précoce et la suprématie numérique après l’exclusion d’un joueur congolais ont grandement facilité la tâche des Lions de la Téranga.

Pourtant, la rencontre a démarré avec une occasion en or pour les Léopards congolais à la première minute que le gardien Sy a difficilement écarté de son filet.

La réponse des Lions est venue à la 7’ minute lorsque Diallo parvient à loger le ballon dans les filets de Baggio but refusé par l’arbitre pour hors-jeu.

Les tentatives de surprendre le vis-à-vis par des tirs de loin se sont succédées de part et d’autres sous le poids de la crainte de l’élimination.

Ce n’est qu’à la 23’ que les sénégalais arrivent à ouvrir la marque suite un corner exploité par le défenseur Camara mais repoussé par les défenseurs pour être repris par Ousmane Diouf qui se retrouvant face à face au gardien loge le ballon calmement dans les filets.

L’appétit des Lions de Téranga augmente aussitôt et à la 37’, ils engagent un contre fulgurant suite à une passe en profondeur à l’attaquant Diouf qui est taclé par Mundeko qui reçoit un carton rouge mais la décision de pénalty de l’arbitre prise suite à cette action est annulée par le VAR.

A la seconde manche, la RD Congo opère trois changements décidés par le sélectionneur Otis Ngoma pour freiner les offensives sénégalaises répétées mais toujours vaines dont le coup de tête de Diouf admirablement écarté par le gardien congolais à la 69’.

La muraille défensive des Léopards cède devant ces assauts successifs à la 74’ lorsque Papa Diallo recevant une jolie passe en profondeur arrive à pénétrer la zone des opérations adverse et surprendre la vigilance de défenseurs et du gardien et inscrire le second but des Lions.

Trois minutes après, les sénégalais creusent de nouveau l’écart et achèvent les espoirs congolais avec un tir de l’attaquant Malick dont la trajectoire du ballon a été déviée par un défenseur pour se loger dans les filets, un but dont la légitimité a été confirmée par le VAR.

Déclarations à l’issue du match Sénégal – RD du Congo (3-0)

– Le joueur sénégalais Cheikh Diouf, homme du match: ‘’ Nous avons voulu aller loin par cette victoire, nous avions perdu face à l’Ouganda, il fallait ainsi passer au 2ème tour’’, ajoutant, ‘’L’entraîneur a rempli sa mission entièrement pour ce qui est de la rencontre d’aujourd’hui, il nous a beaucoup motivé et a insisté sur l’application de ses instructions tactiques et physiques, ce qui a donné ses fruits face à une équipe congolaise forte’’.

– L’entraîneur du Sénégal Pape Bona Thiaw: ‘’Nous sommes satisfaits de cette victoire qui nous permet de passer aux quarts de finale, surtout que nous sommes dans un groupe fort, qui a permis de nous imposer sur le terrain. Je pense que nous avons joué sur le facteur rapidité, nous imposé le défi à dix joueurs qui ont été déséquilibrés’’. Il a également ajouté:’’ Notre but dans cette compétition va apparaître lors des prochaines rencontres, il s’agira d’atteindre les finales, surtout que nous allons continuer à jouer à Annaba qui nous apporté chance’’.

Sur la rencontre d’aujourd’hui, l’entraineur Thiaw a déclaré ‘’Nous avons bien préparé cette rencontre et nous avons essayé de bien connaitre les points forts et les points faibles du Congo démocratique, ce qui nous a permis de dégager une stratégie offensive qui a permis de marquer trois buts.’’

– L’entraîneur du Congo démocratique Otis Ngoma Kondi: ‘’Le début de la rencontre était prometteur pour nous, mais sa gestion ne fut pas en notre faveur, après le carton rouge contre Kevin Mundeko à la 33ème minute, ce qui a eu pour nous, un effet négatif’’. Il a également ajouté: ‘’Je suis triste pour ce résultat et je prends la responsabilité de mes choix, à plus forte raison, nous n’avons pas marqué depuis le début de la compétition’’ avant d’estimer que la défaite est due à plusieurs facteurs qu’il a jugé, ‘’assez complexes, en particulier concernant les blessures et la maladie de certains joueurs’’. Ngoma Kondi n’a pas caché qu’il ‘’n’a plus l’envie de poursuivre le parcours avec la sélection des locaux du Congo démocratique’’.

APS