ALGER – Le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani a mis en avant, lundi à Alger, l’importance de la formation continue des journalistes en vue de s’adapter aux mutations en cours, et d’accompagner les efforts de l’Etat en matière de développement.

Dans une déclaration à la presse en marge d’une visite aux sièges des quotidiens francophones « El-Moudjahid » et « Horizons », le ministre a mis l’accent sur la nécessité de faire preuve de professionnalisme, soulignant que la presse publique, « locomotive des médias nationaux », est appelée à « contribuer à l’accompagnement des efforts de l’Etat et à mettre en exergue les acquis réalisés sur le terrain ».

Afin de réaliser ce professionnalisme, M. Bouslimani a insisté sur l’importance de la formation continue des journalistes en vue de s’adapter « aux mutations, notamment en ce qui concerne le soutien à la version électronique de la presse écrite qui œuvre à fournir une information en temps réel et crédible à l’opinion publique ».

Le ministre a relevé également l’importance de renforcer le rôle de l’information de proximité qui constitue, selon lui, « le pilier pour la réalisation d’un développement local et un moyen pour faire entendre la voix des citoyens ».

M. Bouslimani a exhorté les journaux publics à « élargir » le réseau de leurs correspondants à travers le pays en vue de garantir une couverture exhaustive des différents évènements et se rapprocher du citoyen en lui permettant de s’enquérir constamment des activités de développement local.

Par ailleurs, il a appelé à « une prise en charge optimale de la distribution des journaux publics à travers la création d’un groupe qui se chargera en plus de cette mission de constater tout éventuel dépassement ».

Echangeant avec les directeurs des journaux « El-moudjahid » et « l’Horizons », le ministre de la Communication a mis l’accent sur la nécessaire coordination avec le Centre national de documentation, de la presse, d’image et d’information (CNDPI) en vue de « consolider la démarche de numérisation de la photo de presse dans le but de préserver les archives du secteur ».

APS