ALGER – Un mémorandum d’entente a été signé mardi à Alger entre l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), et le conseil national électoral du Venezuela en vue d’une coopération mutuelle en matière d’organisation du processus électoral.

Ce mémorandum vise « l’échange d’expériences et d’informations en matière d’organisation de processus électoraux, notamment dans le domaine technologique en plus de fluidifier les relations entre les instances de gestion des échéances relevant des deux pays ».

En vertu de ce mémorandum, « il sera procédé à la création d’une commission mixte composée de membres des deux instances qui seront désignés de commun accord. La commission sera chargé de la définition de l’évaluation des domaines de coopération prioritaires dans les secteurs d’activité technique relatifs au processus électoral en plus de la mise en place de programmes et d’activités convenues par les deux parties ».

A cette occasion, le président du Conseil national électoral de la République du Venezuela, Enrique Calzadilla Perez, a salué « le haut niveau des relations bilatérales », estimant que la coopération en matière d’organisation des élections les renforcera davantage.

Il s’est également félicité des efforts de l’ANIE qui a su « superviser plusieurs importantes opérations électorales en peu de temps ».

De son côté, le président de l’ANIE, Mohamed Charfi, a affirmé que « l’adoption d’un mode électronique pour la gestion des élection demeure parmi les objectifs stratégiques de son instance », ajoutant que le mode suivi par l’ANIE depuis sa création « a prouvé son efficacité en matière de transparence et de régularité de l’opération électorale ».

Par ailleurs, M. Charfi a affiché la disponibilité de l’ANIE à échanger les expertises avec le Conseil national électoral du Venezuela afin que les deux pays profitent, mutuellement, de leurs expériences en la matière.

APS