C’était incontestablement l’un des virages les plus difficiles des éliminatoires de la coupe du monde FIFA-Qatar 2022, et l’équipe nationale l’a géré avec brio. Sous pression après la victoire, la veille, du Burkina Faso face à Djibouti (2-0), les Verts étaient dans l’obligation de gagner pour conserver leur fauteuil de leader. Chose faite. Alliant l’art et la manière, les coéquipiers de Riyad Mahrez ont signé un autre succès qui leur permet d’asseoir leur domination sur le groupe A et battre un nouveau record mondial. Que peut-on espérer de plus ? Contrairement au match aller, au cours duquel l’Algérie était pratiquement passée à côté de son sujet en première mi-temps, cette fois-ci, elle n’a laissé aucune place au doute. Les Verts se sont montrés entreprenants et dangereux dès l’entame de match. Et c’est très logiquement qu’ils parviennent à ouvrir le score à la 20’, grâce à l’incontournable Riyad Mahrez. Comme lors du match aller, l’EN s’en est remise à son capitaine, pour trouver la faille et lancer définitivement la machine. Le numéro 7 des Verts était à la conclusion d’une belle action collective qui avait vu Youcef Belaïli lancer Baghdad Bounedjah en profondeur. Ce dernier, dans l’intercale, décale sur Mahrez, qui, du plat du pied, bat le gardien adverse (1-0). La domination quasi totale des Verts se traduira par un second but, sept minutes plus tard, grâce à Aïssa Mandi (27’). Le défenseur central algérien a trouvé le chemin des filets d’une frappe lointaine, permettant à l’Algérie de rejoindre le vestiaire pour la pause citron avec une confortable avance de deux buts. La deuxième mi-temps sera quasiment un remake de la première. L’Algérie ne concède aucun espace à son adversaire, en dépit de son avance au tableau d’affichage. Et c’est sans doute là que réside la force des Verts qui continuent à harceler leur vis-à-vis immuablement. Cette domination sera, comme en première mi-temps, concrétisée par deux buts, fruits d’un travail collectif impressionnant. Ismaël Bennacer (47’) et Baghdad Bounedjah (54’) achèveront cette belle œuvre. Grâce à cette victoire, l’équipe nationale a réalisé un coup double : elle reste en tête du groupe A avec 10 points et un meilleur goal-average (+17), et bat un nouveau record mondial de la plus longue série de matches sans défaite. Les Verts en sont à leur 31e match sans trébucher. Ils auront fait mieux que la France (30) et égalé un vieux record détenu par l’Argentine.