De retour au pays en provenance de Niamey, le sélectionneur national Djamel Belmadi a déclaré à la presse à l’aéroport d’Alger, que la victoire méritée de ses poulains a eu lieu dans des conditions difficiles. «Les garçons ont bien fait le travail dans des conditions difficiles où il faisait presque 40 degrés. Il faut s’adapter avec les différentes pelouses sur lesquelles on joue. Marquer quatre buts sans en encaisser est un très bon résultat», a-t-il noté.
Le coach des Verts a rappelé la difficulté de tous les matchs lors des qualifications en Coupe du monde, tout en manifestant son souhait de retrouver le public lors du dernier match à domicile contre le Burkina Faso «Les Etalons ont une forte équipe composée de joueurs professionnels dont la plupart évoluent en Europe. Il n’y a pas de match facile pour aller en Coupe du monde, la victoire de la Côte d’Ivoire dans la douleur à domicile contre le Malawi sur le score de 2-1 est le meilleur exemple.
On va se reposer un peu avant de bien préparer les deux prochains matchs. J’ai lu dans un communiqué que les stades seraient ouverts aux supporters pour le championnat, j’espère que ça sera le cas aussi pour l’EN. On a vraiment besoin de retrouver notre public au stade, notamment pour le match contre le Burkina Faso à domicile», a-t-il souhaité. Revenant sur la prestation de ses joueurs, notamment pour la sortie de Attal et Bounedjah, Belmadi explique ses choix avec notamment un hommage à Youcef Bellaïli dont l’efficacité est permanente en EN. «La sortie d’Attal était un choix tactique et non pas une sortie sur blessure. Après avoir écopé d’un carton jaune, il fallait faire attention avec lui, car il a eu beaucoup de blessures ces derniers temps. Ajoutant à cela la grande chaleur et la grande activité sur son côté, on a décidé de faire entrer Hocine Benayada qui n’a pas démérité. Pour Bounedjah, c’était à cause de la fatigue car il a eu une grosse débauche d’énergie. Il a bien fait son travail pour l’EN avec notamment un but inscrit. Et puis pour Bellaïli, si on regarde les statistiques de ses dix derniers matchs, on le trouve toujours aussi performant, que ce soit dans les buts ou les passes décisives, il constitue un réel danger pour l’équipe adverse.
C’est toujours un énorme plaisir pour lui de retrouver l’EN et il a l’envie de donner le maximum. On sait que c’est un joueur très talentueux, il sait y faire en Afrique car il a beaucoup joué la Ligue des champions d’Afrique en club, et c’est un point très important, a-t-il conclu.

«Très content de jouer  en Égypte»

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a indiqué hier à Alger qu’il était très content de jouer en Egypte face à Djibouti, pour le compte de la 5e journée (Gr. A) des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar. «Chacun doit faire son travail au maximum afin de préparer un terrain digne de la réputation de l’équipe nationale. Tout le monde souhaite jouer sur un bon terrain. L’Egypte nous offre un cadre idéal pour cela. Je suis très content de savoir qu’on jouera Djibouti en Egypte», a-t-il affirmé.

EL MOUDJAHID