La Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA) a fait part, hier de sa «satisfaction» et de son «soutien» aux mesures décidées par le Président de la République Abdelmadjid Tebboune lors de la réunion du Conseil des ministres. «Nous saluons l’orientation stratégique notamment en matière de transition énergétique» indique la CGEA dans un communiqué rendu public.
«Nous saluons également les mesures augmentant l’efficacité énergétique dans le bâtiment et les infrastructures, deux secteurs très énergivores», ajoute-t-on dans le même document. Le secteur de la pêche et la construction navale a lui aussi bénéficié de l’attention du gouvernement. «Ce qui sera d’un grand apport pour notre économie et aux efforts visant la garantie de la sécurité alimentaire». «La décision de mettre sous la tutelle du ministère délégué à la Micro-entreprise, l’ANADE ex-ANSEJ, l’ANGEM et la CNAC est judicieuse, pour un traitement unifié et une évaluation plus pertinente des projets lancés, surtout en faveur des jeunes et des femmes», estime la Confédération patronale. L’organisation accueille avec joie la décision d’exemption de toute poursuite judiciaire à l’encontre des jeunes bénéficiaires du dispositif Ansej et adhère pleinement à l’approche économique recommandé par le chef de l’État pour le traitement des dossiers. «Nos jeunes seront certainement plus sereins et se préoccuperont davantage de leurs projets au lieu d’être hantés par la menace de poursuites», estime-t-on. Confédération générale des entreprises algériennes a initié, hier à Alger, une journée d’information sur le programme ‘‘Sofilem’’ (Dialogue social pour la formalisation et l’employabilité) en coordination avec le Bureau d’Alger de l’Organisation internationale du travail. «Il s’agit d’un projet soutenu par l’UE, dont la mise en œuvre s’étale sur trois ans. Ces principaux objectifs visent à faciliter la transition de l’économie informelle vers l’économie formelle, le renforcement des systèmes de formation et de validation des compétences afin de permettre aux jeunes et aux femmes d’accéder à une activité structurée», explique, dans une déclaration à El Moudjahid, Mme Neghza, la présidente de la CGEA. Karim Aoudia

Partagez......... شارك
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin