ALGER – La Société nationale de commercialisation et de distribution des produits pétroliers « Naftal » espère à travers sa participation au Salon international de la sous-traitance « ALGEST 2021 » nouer des partenariats avec des sous-traitants locaux afin d’améliorer le taux d’intégration nationale de ses kits GPLc, a indiqué mercredi à Alger un de ses responsables.

« Le créneau le plus important du programme d’intégration des produits Naftal est celui des kits GPLc », a déclaré à l’APS le directeur central Transport et Maintenance de Naftal, Kamel Amokrane.

Ainsi, Naftal a exposé un kit complet qu’elle a décortiqué afin que l’ensemble des composants soient visibles, ce qui permet aux sous-traitants de recenser les pièces qu’ils sont en mesure de fabriquer.

La société nationale envisage de fournir aux entreprises intéressées toutes les données techniques pour qu’elles puissent réaliser les différents composants, a-t-il souligné.

Cette démarche est motivée, selon lui, par la demande sur les kits GPLc qui va « augmenter crescendo », ce qui nécessite plus de capacités de production pour couvrir la demande sur les pièces de rechange.

Naftal a profité donc de sa participation à ce salon, qui se clôturera le 25 de ce mois, pour exposer les 129 catégories de pièces de rechange susceptibles d’être fabriqués en Algérie, une participation que le responsable a qualifié de « bénéfique à plus d’un titre » du fait des nombreux contacts établis avec de nouvelles entreprises de sous-traitance qui affiché leur souhait à fabriquer une partie de ces pièces.

M. Amokrane s’est dit « agréablement surpris » de voir deux ou trois entreprises se manifester durant ce salon pour fabriquer certaines pièces que Naftal croyait ne pas pouvoir intégrer localement.

Ces projets seront « concrétisés » au niveau de la direction de Naftal à l’issue du salon ALGEST 2021, ce qui permettra aux sociétés concernées d’avoir un plan de charge profitable au développement de leur activité, a-t-il expliqué.

Cela profitera également à Naftal qui devrait réduire sa facture d’importation de pièces de rechange actuellement ramenées de l’étranger « au prix fort », a ajouté ce cadre.

Par ailleurs, ce salon a permis à Naftal d’avoir plus de « rapprochement » avec certaines filiales du groupe public AGM avec lesquelles de nombreuses conventions cadres ont été signée, a précisé M. Amokrane.

En outre, des contrats de partenariats sont en cours de développement avec des entreprises relevant du secteur de la Défense, dans le cadre de la sous-traitance.

APS

Partagez......... شارك
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin