Afghanistan/Séisme: plus d’un millier de morts, les opérations de secours se poursuivent

Afghanistan/Séisme: plus d’un millier de morts, les opérations de secours se poursuivent

ALGER – Le Sud-est de l’Afghanistan a été frappé dans la nuit de mardi à mercredi par un puissant séisme d’une magnitude de 6,1, qui a fait au moins un millier de morts et des centaines de blessés, selon les autorités qui craignent une hausse du bilan, pendant que les opérations de sauvetage se poursuivaient encore pour secourir les populations touchées.
Le séisme est survenu à une profondeur de 10 km vers 01H30, tout près de la frontière avec le Pakistan, selon l’Institut sismologique américain (USGS). Une deuxième secousse de magnitude 4,5 a frappé quasiment au même endroit et à la même heure, selon l’USGS.

L’ONU et ses partenaires humanitaires ont déployé leurs forces pour secourir les personnes encore sous les décombres, avec pour priorité immédiate de leur fournir des abris et des soins d’urgence.
Selon le chef du service de l’Information et de la Culture de la province de Paktika, Mohammad Amin Huzaifa, « toutes les maisons sont détruites. Il n’y a ni tentes, ni nourriture. Des gens sont encore piégés sous les décombres (…) a décrit M. Huzaifa. Nous avons besoin d’une aide immédiate ».

Selon Yaqub Manzor, un chef tribal de Paktika, de nombreux blessés provenaient du district de Giyan, dans la province, et ont été transportés à l’hôpital par des ambulances et aussi des hélicoptères.

Des photos postées sur les réseaux sociaux montrent des maisons effondrées dans les rues d’un village, dans cette région rurale pauvre et difficile d’accès. Des vidéos montrent aussi des habitants des zones touchées chargeant des blessés dans un hélicoptère.

 

Besoin immédiat de l’aide internationale

 

Plusieurs organisations humanitaires partenaires de l’ONU, dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et CARE, ont commencé à déployer des équipes sanitaires mobiles pour venir en aide aux familles touchées dans les provinces de Paktika et Khost.

Dans son premier bulletin consacré à ce séisme, le Bureau de coordination des Affaires humanitaires (Ocha) de l’Organisation des Nations unies a indiqué que « compte tenu des pluies abondantes et du froid, inhabituels en cette saison, les abris d’urgence sont une priorité immédiate ».

Lire aussi: Séisme dans le sud-est de l’Afghanistan: au moins un millier de morts

La population a également besoin dans l’immédiat de soins d’urgence, d’aide alimentaire et non alimentaire et d’une assistance en services d’eau, hygiène et assainissement.

Le ministre des Catastrophes naturelles, Mohammad Abbas Akhund, a indiqué qu' »une grande partie de la région est montagneuse et les déplacements sont difficiles. Cela prendra du temps pour transporter les morts et les blessés ».

Limités depuis longtemps en nombre et en capacité, les services de secours sont inadaptés en Afghanistan pour faire face seuls à une catastrophe naturelle majeure, et l’aide internationale est difficile à mobiliser, les ONG et agences onusiennes étant moins présentes que par le passé depuis la prise de pouvoir des talibans en août.

L’OMS a, de son côté, livré 100 cartons de médicaments d’urgence à Giyan et Barmal. La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a redirigé dans l’immédiat trois équipes de santé mobiles à Paktika pour répondre aux besoins immédiats des populations. Des fournitures médicales supplémentaires sont en passe d’être mobilisées pour être envoyées depuis Kaboul.

L’organisation International Medical Corps est intervenue, selon l’Ocha, dès les premières heures du matin, auprès des communautés touchées en déployant des ambulances, des médicaments et du matériel médical.

Au cours de la journée à venir, les Nations unies vont mener des évaluations pour identifier les besoins dans les districts de Giyan et Barmal, dans la province de Paktika. APS…

Certification électronique: signature d’une convention entre l’AGCE et le GTA

Certification électronique: signature d’une convention entre l’AGCE et le GTA

ALGER – Une convention a été signée, mercredi à Alger, entre l’Autorité gouvernementale de certification électronique (AGCE) et le Groupe Télécom Algérie (GTA) pour la fourniture de services de signature et de certification électroniques.
La convention a été signée par la Directrice générale de l’AGCE, Mme Zahia Brahimi, et le Président directeur général de GTA, M. Khaled Zarat, en présence de cadres de différents ministères, institutions et organismes publics.

« Cette convention a pour objectif de fournir des services hautement sécurisés relatifs aux transactions électroniques notamment administratives, sachant que l’AGCE offre des services audités et reconnus à l’international », a indiqué Mme Brahimi, dans une déclaration en marge de la cérémonie de signature.
La convention a pour but également « la modernisation de l’administration publique, afin de lutter contre la bureaucratie, garantir la transparence des transactions et fournir un service public numérique dans sa globalité et d’élever le niveau d’efficience et d’efficacité de l’administration », a-t-elle ajouté.

Elle a précisé, en outre, qu’une Journée d’information est organisée en marge de cette cérémonie, consacrée aux aspects juridiques de la signature et certification électronique, pour « montrer que l’Algérie dispose d’un arsenal juridique suffisant pour effectuer et réaliser les opérations de signature et de certification électroniques ».

Elle a relevé, par la même occasion, que l’AGCE « est en train de travailler avec l’ensemble des ministères et établissements publics pour généraliser et démocratiser l’utilisation de la signature et la certification électroniques ».

Acteur principal dans l’achèvement de la transition digitale en Algérie, l’AGCE joue un rôle important en tant que fournisseur unique de l’identité numérique reconnue et des technologies avancées de sécurisation des échanges numériques, la positionnant comme le tiers de confiance pour les transactions digitales entre les intervenants gouvernementaux et leurs interlocuteurs.
Elle fournit des services de certification électronique au profit des institutions et administrations publiques, établissements publics, autorités de régulation, intervenants dans les échanges interbancaires, ainsi que toute personne ou entité qui de par sa nature ou mission, fait partie de la branche gouvernementale.

Pour sa part, le Groupe Télécom Algérie, qui compte six filiales, dont Algérie Télécom (AT), Algérie Télécom Satellite (ATS) et Mobilis, a pour mission de rationaliser les ressources techniques, humaines et financières du secteur de la télécommunication en Algérie et ce, afin de répondre aux exigences de ses clients grand public, professionnels et institutionnels. APS…

Ouverture du Salon national du livre avec la participation d’une trentaine de maisons d’édition

Ouverture du Salon national du livre avec la participation d’une trentaine de maisons d’édition

ORAN – Plus de 30 maisons d’édition du pays prennent part au Salon national du livre ouvert mercredi à la bibliothèque communale Bakhti-Benaouda d’Oran.
L’ouverture du salon coïncidant avec la 19ème édition des Jeux Méditerranéens (25 juin-9 juillet) a été marquée par une forte affluence d’un public féru de lecture, venu acquérir des ouvrages parmi les 8.000 titres de différentes langues exposés à la vente et dans diverses spécialités et pour différentes tranches d’âge.

La manifestation devant se poursuivre jusqu’au 6 juillet prochain constitue une occasion pour les maisons d’édition nationales d’exposer leurs dernières publications et faire la promotion de leurs titres avec la tenue de rencontres-débats et de séances de vente-dédicace avec les auteurs.

Parallèlement, plusieurs activités culturelles sont programmées pour la vente dédicace de 28 auteurs des wilayas dans l’Ouest du pays, un concours du récit dédié aux enfants, des ateliers de travaux manuels, de dessin, une exposition d’arts plastiques, spectacles du conteur et des conférences sur « le rôle de la société civile dans la promotion de la lecture et l’écriture » et des lectures de poèmes.

Le Salon national du livre est organisé par la Direction de la culture et des arts, en collaboration avec l’APC d’Oran et en collaboration avec l’entreprise d’organisation des foires et des salons « GOF EXPO », rappelle-t-on. APS…

La délivrance des autorisations de visiter la Rawda assurée par la mission nationale du Hadj

La délivrance des autorisations de visiter la Rawda assurée par la mission nationale du Hadj

ALGER – L’Office national du pèlerinage et de la Omra (ONPO) a indiqué, mercredi dans un communiqué, que la mission nationale du hadj sera chargée de la délivrance d’autorisations collectives au profit des pèlerins algériens souhaitant visiter la Rawda du prophète (QPSSSL) à Médine.
« Compte tenu de la nouvelle procédure à Médine concernant l’obligation d’obtenir une autorisation pour toute personne souhaitant accomplir la prière dans la Rawda, et en réponse aux vœux des pèlerins, il a été procédé, via l’application « Eatamarna » et la mission nationale du Hadj en coordination avec l’entreprise de gestion du Masdjid Al-Nabawi, à la délivrance d’autorisations collectives au profit des pèlerins », a noté la source.

Et d’ajouter que « la mission devra élaborer des programmes de groupes répartis selon les vols. L’administration du centre de Médine s’emploie à organiser ces visites à travers l’élaboration d’un programme spécial pour les hommes et les femmes qui sera annoncé dans les salles de l’hôtel. L’encadrement de ces visites sera assuré par des guides et accompagnateurs relevant de la mission ».

JM-Oran-2022: les premières délégations sportives ont été accueillies dans d’excellentes conditions

JM-Oran-2022: les premières délégations sportives ont été accueillies dans d’excellentes conditions

ORAN – Les premières délégations sportives participantes à la 19e édition des Jeux méditerranéens d’Oran, qui ont commencé à arriver à Oran mercredi ont été accueillies dans « d’excellentes conditions », a affirmé mercredi le commissaire des JM Mohamed Aziz Derouaz.
La délégation de la Macédoine du nord était la première à arriver mardi et quelque 1.200 athlètes et dirigeants sont attendus ce mercredi, a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse organisée au niveau du journal « El Djoumhouria ».

M.Derouaz a affirmé que les conditions d’accueil, de transport, d’hébergement et de restauration des premières délégations « ont été parfaites », soulignant que toutes les mesures ont été prises pour accueillir les délégations dans de meilleures conditions.

S’agissant des préparatifs de cet événement, le commissaire des JM d’Oran a affirmé que l’ensemble des infrastructures sportives retenues pour les compétitions sont prêtes à 100%, signalant que deux sites d’hébergement supplémentaires ont été mobilisés pour accueillir les athlètes, à savoir le complexe touristique « Les Andalouses », dans la daira d’Ain Turck, réservé aux  athlètes dames (voile et handball), et l’hôtel « AZ3 » de Mostaganem qui accueillera les participants aux épreuves de football et de handball messieurs.

Le commissaire des JM d’Oran a, par ailleurs, expliqué que le choix du stade de Sig pour accueillir le match d’ouverture de football entre l’équipe nationale et l’équipe espagnole, est une reconnaissance pour les efforts consentis par la wilaya de Mascara qui a beaucoup donné pour la réussite de cette 19e édition des JM.

Par ailleurs, M. Derouaz a indiqué que le budget alloué à l’organisation des JM d’Oran avoisine les 13 milliards DA dont 2,7 milliards DA dédiés à la location du matériel nécessaire pour assurer une transmission télévisée en HD.             APS..