Météo: des températures au-dessus des moyennes saisonnières

Météo: des températures au-dessus des moyennes saisonnières

ALGER – Le directeur de l’exploitation météorologique et de la climatologie de l’Office national de la météorologie (ONM), Salah Sahabi Abed, a affirmé dimanche que les températures enregistrées ces derniers jours dans la plupart des régions du pays « dépassent les moyennes saisonnières », expliquant cela par le mouvement de masses d’air chaud « liées généralement aux changements climatiques ».
Dans une déclaration à l’APS, M. Sahabi Abed a souligné que les températures « au-dessus des moyennes saisonnières » enregistrées ces derniers jours dans le Nord et dans les autres régions du pays « étaient dues à un mouvement de masses d’air chaud liées aux changements climatiques et à l’effet de serre », notant « qu’il s’agit d’un phénomène exceptionnel qui peut se répéter généralement avec la poursuite des changements climatiques ».

« L’impact des changements climatiques peut se ressentir d’année en année sur les moyennes saisonnières des températures, désormais au-dessus de la moyenne habituelle, ainsi que sur le taux de précipitations, soit une pluviométrie volatile », a-t-il ajouté, rappelant que « le volume des précipitations enregistrées en novembre 2021 dépassait de 3 fois les moyennes annuelles, comparé à la faible pluviométrie enregistrée en décembre 2021 et janvier 2022 ».
Revenant à la hausse du mercure ces derniers jours, il a indiqué que l’Algérie avait connu des journées chaudes aussi en mai 2021, avant le retour aux moyennes saisonnières.

Selon les prévisions, « une légère baisse » des températures est attendue à partir de lundi sur les régions nord du pays, avant « une baisse sensible » mercredi avec des températures oscillant entre 24 et 25  C.

Cependant, une baisse minime de température sera ressentie dans les régions intérieures et sud du pays avec des moyennes saisonnières, le mercure devant afficher entre 30 et 38 C, avant un retour progressif à la hausse à partir du mois prochain.

Les prévisions météorologiques pour le mois de juin annoncent « un climat chaud » et des températures au-dessus des moyennes saisonnières sur l’ensemble du pays », a-t-il ajouté. APS..

Coronavirus: 3 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h

Coronavirus: 3 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h

ALGER – Trois (3) nouveaux cas confirmés de Coronavirus (Covid-19) ont été enregistrés, alors qu’aucun cas de décès n’a été recensé ces dernières 24 heures en Algérie, indiqué dimanche le ministère de la Santé dans un communiqué.
Le total des cas confirmés s’élève ainsi à 265.854, celui des décès demeure inchangé, soit 6875 cas, alors que le nombre total des patients guéris s’élève à 178.386 cas.

Par ailleurs, aucun patient n’est actuellement en soins intensifs, précise la même source.
Le ministère de la Santé rappelle, par la même occasion, la nécessité de maintenir la vigilance, en respectant les règles d’hygiène, la distanciation physique et le port du masque.

Europe: Mahrez et Bennacer sacrés avec Man City et l’AC Milan

Europe: Mahrez et Bennacer sacrés avec Man City et l’AC Milan

Journée festive pour deux internationaux algériens. En l’occurrence Riyad Mahrez et Ismaêl Bennacer qui ont été sacrés champions avec leurs clubs respectifs.

En Angleterre, le capitaine des Verts a fêté son quatrième titre de Premier League avec Manchester City à l’issue de la victoire (3-2) face à Aston Villa à l’Ittihad Stadium. Devant 50 milles supporters, les Citizens ont dû renverser un match qui semblait leur échapper. Menés par deux buts à zéro, les coéquipiers de Riyad Mahrez ont nivelé le score avant de l’emporter au bout d’un match renversant et sans aucun doute pénible pour les milliers de fans de City.

En Italie, IsmaëL Bennacer est entré dans l’histoire de l’AC Milan qui a reconquéri le Scudetto après onze ans d’attente. Grâce à une brillante victoire sur le terrain de Sassuolo  (3-0), les Rossoneri ont décroché le titre suprême en Italie, à l’issue d’une saison qu’ils auront dominée de la tête et des épaules. ELmoudjahid…

L’actrice Chafia Boudrâa s’est éteinte à l’âge de 92 ans

L’actrice Chafia Boudrâa s’est éteinte à l’âge de 92 ans

ALGER – L’actrice Chafia Boudrâa, grande figure du théâtre et du cinéma algériens qui a incarné le fameux personnage de « Lala Aini » dans le feuilleton télévisé « El Hariq » (l’incendie) de Mustapha Badie, est décédée dimanche à Alger à l’âge de 92 ans, a-t-on appris auprès du ministère de la Culture et des Arts.
Native de Constantine en 1930, Chafia Boudraa a marqué le monde du cinéma et de la télévision, par son empreinte en alternant les rôles entre petit et grand écrans durant son long parcours artistique de plus de quarante ans.

Le feuilleton télévisé « El Hariq », œuvre majestueuse adaptée du roman éponyme de Mohamed Dib et réalisée par Mustapha Badie, avait révélé, le talent de Chafia Boudraa, de son vrai nom Atika Boudrâa, devenue célèbre grâce à son personnage singulier de « Lalla Aini » qui a marqué les téléspectateurs des années 1970.

En quatre décennies, Chafia Boudrâa a notamment interprété des rôles dans le film « Le mariage de Moussa » de Tayeb Mefti,  « Leila et les autres » de Sid Ali Mazif, « L’évasion de Hassan Terro » de Mustapha Badie, « Une femme pour mon fils » de Ali Ghalem, « Un vampire au paradis » de Abdelkrim Bahloul, « Le cri des hommes » de Okacha Touita et « Hors-la-loi » de Rachid Bouchareb, qui va la mener au Festival de Cannes.

Au petit écran, l’actrice a été distribué dans plusieurs œuvres télévisées françaises notamment « Sixième gauche » de Claire Blangille, « Le Secret d’Elissa Rhaïs » de Jacques Otmezguine, « L’un contre l’autre » de Dominique Baron ou encore « Just like a woman » et « L’honneur de ma famille » de Rachid Bouchareb.

Dans le 4e art, l’actrice qui a campé notamment le rôle de la veuve dans « La Mégère apprivoisée » du Théâtre national d’Alger (TNA), a été aussi distribuée dans un monologue mis en scène par Hamida Ait El Hadj, sur la situation de la femme.

De nombreux hommages ont été rendus à Chafia Boudraâ, notamment par le TNA, le Festival du film arabe d’Oran ou encore le Festival du film de Mascate en reconnaissance du talent avéré et du parcours exceptionnels de cette grande figure de la culture algérienne qui a voué sa vie et sa carrière au service de l’art. APS..

Syrie : L’ONU salue l’amnistie de prisonniers

Syrie : L’ONU salue l’amnistie de prisonniers

L’envoyé spécial de l’ONU en Syrie, Geir Pedersen, a salué hier l’amnistie dont doivent bénéficier des milliers de Syriens condamnés pour des crimes liés au «terrorisme», peu avant une nouvelle session de pourparlers à Genève sur la nouvelle Constitution syrienne. «J’ai été informé dans les détails de la dernière amnistie du président Assad et j’ai hâte d’être tenu au courant de ses progrès et de sa mise en œuvre», a déclaré M. Pedersen aux journalistes à Damas, après une rencontre avec le ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal Al-Mokdad. «Cette amnistie a du potentiel et nous sommes impatients de voir comment les choses vont évoluer». Le président syrien, Bachar al-Assad, avait déjà annoncé plusieurs amnisties depuis le début de la guerre en 2011, qui comprenaient de nombreuses exceptions. Le dernier décret d’amnistie en date, daté d’avril dernier, s’applique aux détenus jugés pour crimes liés au «terrorisme», à l’exception de ceux accusés d’homicides. Cette amnistie est considérée par des militants des droits humains comme la plus vaste depuis le début du conflit en Syrie en 2011, qui a fait quelque 500.000 morts. Le ministère syrien de la Justice a déclaré ce mois-ci que des centaines de détenus avaient été libérés, sans préciser le nombre exact. Un responsable militaire, Ahmad Touzan, a déclaré cette semaine aux médias locaux que l’amnistie concernait des milliers de personnes, y compris celles qui sont encore recherchées. M. Touzan a refusé de divulguer le nombre de détenus libérés, car «les chiffres changent d’heure en heure». L’Observatoire syriens des droits de l’Homme (OSDH), qui dispose d’un vaste réseau de source en Syrie, indique qu’environ 1.142 détenus ont été libérés à travers le pays depuis l’entrée en vigueur de l’amnistie. Des centaines d’autres détenus devraient être libérés, selon le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane. M. Pedersen s’est exprimé quelques jours avant que les parties belligérantes syriennes ne se réunissent à Genève pour poursuivre les pourparlers sur la nouvelle Constitution. elmoudjahid..