La ministre de la Culture présente à l’ouverture de la Foire internationale du livre du Caire

ALGER -La ministre de la Culture et des Arts, Wafaa Chaalal, a assisté mercredi, en compagnie de son homologue égyptienne, Ines Abdel Dayem, à la cérémonie d’ouverture de la 53e édition de la Foire internationale du livre du Caire qui se poursuivra jusqu’au 7 février prochain, a indiqué un communiqué du ministère.
Arrivée lundi au Caire avec la délégation ministérielle accompagnant le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, dans sa visite de travail et de fraternité en Egypte, Mme Chaalal a visité le pavillon de l’Algérie qui participe à cette Foire internationale avec plus de 600 titres et sept écrivains.

La présence de la ministre à cette exposition reflète les bonnes relations entre l’Algérie et l’Egypte et traduit la volonté des deux pays de renforcer la coopération et les échanges bilatéraux, a souligné la même source.
Près de 250 éditeurs arabes et étrangers prennent part à cette 53e édition de la Foire internationale du livre du Caire, dont l’invité d’honneur est la Grèce et pour laquelle un protocole sanitaire de prévention de la propagation du Covid-19 a été mis en place.

L’Algérie participe à cette exposition avec plus de 600 ouvrages dans divers domaines (littérature, histoire, culture, architecture, livres jeunesse, etc.) publiés au cours des deux dernières années.

2e concours national « développer des logiciels et des applications mobiles au profit des personnes aux besoins spécifiques »

ALGER – La deuxième édition du concours national « Développer des logiciels et des applications mobiles au profit des personnes aux besoins spécifiques » a été lancée, a annoncé mercredi dans un communiqué le ministère de la Poste et Télécommunications.
Le concours est ouvert à tous les innovateurs et développeurs, représentants des petites et moyennes entreprises, start-ups, associations et particuliers, jusqu’au jeudi 28 avril 2022 à 16h30, précise la source.

Les compétiteurs auront à concourir dans les chapitres suivants : demandes de traduction et de traduction instantanée de la langue des signes, traduction en texte et transfert du texte dans une langue des signes comprise par les personnes souffrant de troubles auditifs, et transformation du langage des signes en une voix parlée et la voix parlée en une langue des signes.

Le concours vise notamment à contribuer à faciliter l’éducation et l’apprentissage de la langue des signes, à promouvoir une « identité linguistique sourde » et à sensibiliser le public à l’importance de cette langue pour les personnes atteintes de troubles auditifs, selon les organisateurs.
Il vise également à soutenir les innovations dans le domaine des médias et des technologies de la communication, et à encourager les porteurs de projets dans le domaine des logiciels spéciaux en langue des signes comme moyen de communication au profit de personnes ayant des déficiences auditives.

Le lauréat du concours sera annoncé, à l’occasion de la « Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information », qui sera célébrée le 17 mai 2022.
Le concours est ouvert via le site officiel du ministère de la Poste et des Télécommunication  www.mpt.gov.dz. Les candidats peuvent demander des renseignements sur le concours par email moussabaqua@mpt.gov.dz.

Accidents de la route: 10 morts et 298 blessés en une semaine en zones urbaines

ALGER- Dix personnes ont trouvé la mort et 298 autres ont été blessées dans 269 accidents de la route en zones urbaines durant la période allant du 18 au 24 janvier, a indiqué mercredi un bilan des services de Sûreté nationale.
Comparativement aux chiffres de la semaine dernière, le bilan a fait état d’une baisse en nombre de morts (-6), de blessés (-28) et d’accidents (-11).

De surcroît, plus de 96% des accidents de la route sont dus au facteur humain en raison du non respect du code de la route et de la distance de sécurité, l’excès de vitesse, la fatigue, le manque de concentration et autres raisons liées à l’état du véhicule.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) appelle encore une fois les usagers de la voie publique au respect du code de la route et à la prudence au volant.

Elle rappelle, à cet effet, le numéro vert 1548 et celui des secours 17 mis à leur disposition pour tout signalement 24h/24.

JM Oran-2021: « Tout pour réussir des cérémonies d’ouverture et de clôture mémorables »

ORAN- Le comité d’organisation de la 19e édition des jeux méditerranéens (COJM), prévu l’été prochain à Oran, à travers sa commission des cérémonies d’ouverture et de clôture de ces jeux, entend réaliser des cérémonies « mémorables » , a indiqué mercredi le nouveau président de ladite commission Salim Dada.
« Certes, la tâche sera difficile, mais nous sommes en train de tout mettre en œuvre pour que les deux cérémonies soient mémorables. Il y va de la réussite de l’évènement sportif », a déclaré Salim Dada à la radio nationale.

Le nouveau président de la commission des cérémonies d’ouverture et de clôture des JM, prévus du 25 juin au 5 juillet 2022, a été installé mercredi dernier dans son nouveau poste par le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), vice-président du COJM, Abderrahmane Hammad.

Salim Dada, ex-Secrétaire d’Etat chargé de la production culturelle (janvier-juin 2020) est également chargé de l’organisation des activités culturelles à l’occasion de cette manifestation sportive que l’Algérie abrite pour la deuxième fois de son histoire, après avoir accueilli à Alger la 7e édition en 1975.

Le commissaire aux Jeux méditerranéens d’Oran Mohamed-Aziz Derouaz avait dernièrement insisté sur l’importance de la réussite des cérémonies d’ouverture et de clôture, d’où le changement opéré au niveau de la commission des cérémonies d’ouverture et de clôture de l’évènement.

Pour rappel, la cérémonie de clôture des JM2022 coïncidera avec le 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale et la fête de la jeunesse, une motivation supplémentaire pour la commission concernée pour réussir la tâche qui lui a été confiée, selon Salim Dada.

Sommet virtuel vendredi de la Cédéao sur la crise au Burkina Faso

La Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a annoncé la tenue d’un sommet virtuel vendredi pour évoquer la crise au Burkina Faso après le coup d’Etat militaire qui a renversé le président Roch Marc Christian Kaboré.
Ce sommet extraordinaire et virtuel débutera à 10H00 GMT vendredi, selon un communiqué de la Cédéao.

La Cédéao, dont est membre le Burkina Faso, a condamné lundi la prise de pouvoir des officiers de l’armée qui ont arrêté M. Kaboré.

Une source haut placée au sein du parti de M. Kaboré a déclaré mercredi que le président déchu du Burkina Faso « va bien physiquement » et qu’il est « toujours aux mains de l’armée » dans une villa.

Kaboré, 64 ans, a été élu en 2015 à la suite d’une révolte populaire qui a chassé l’ancien président Blaise Compaoré, puis a été réélu en 2020

Mais depuis l’année dernière, M. Kaboré était confronté à une vague de mécontentement dans le pays d’Afrique de l’Ouest miné par d’incessantes attaques terroristes qui ont fait près de 2.000 morts et déplacé au moins 1,5 million de personnes.

Dimanche, des mutineries ont éclaté dans plusieurs casernes de l’armée, un jour après la dispersion par la police de manifestations interdites. Et lundi, le président a été renversé par des militaires avec à leur tête un lieutenant-colonel, Paul-Henri Sandaogo Damiba, président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR)..