La Radio nationale, « un support capital » pour le libre choix des électeurs

La Radio nationale, « un support capital » pour le libre choix des électeurs

ALGER – Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, a indiqué, samedi à Alger, que la Radio nationale était « un support capital » à même de permettre au citoyen de faire un choix libre lors des élections.

« La Radio nationale, forte de sa couverture de tout le territoire national et qui dépasse même les frontières, constitue un support capital pour promouvoir le sens patriotique et permettre au citoyen de faire un choix libre et pertinent le jour du scrutin, loin de toute influence », a affirmé M. Charfi lors d’une rencontre nationale des directeurs de radios nationale et régionales.

Evoquant les préparatifs des prochaines élections locales et les cadres juridiques et éthiques régissant le travail des médias nationaux dans l’accompagnement des différentes étapes de cette échéance, M. Charfi a souligné « le devoir de la Radio en matière de sensibilisation à la démocratie et d’égalité entre les candidats porteurs de projet soucieux de l’intérêt général des citoyens ».

Après avoir rappelé que l’objectif de l’ANIE est de garantir le libre choix au citoyen en consécration de transparence et de la probité des élections, M. Charfi a mis en avant « l’impératif de veiller à l’égalité entre candidats » en tant que condition essentielle du processus électoral.

Il a préconisé, dans ce sens, « la surveillance rigoureuse des activités de la campagne électorale pour veiller à la crédibilité et à la régularité du processus électoral et éviter toute favorisation, directe ou indirecte, d’un candidat au détriment d’un autre ».

Rappelant la Charte d’éthiques de la campagne électorale, initiée par l’ANIE lors de la présidentielle de 2019 et des législatives de 2021, M. Charfi a annoncé « la mise en place prochaine d’une cellule de suivi de la relation avec les médias » pour leur faciliter le travail et leur fournir les informations relatives au déroulement du l’opération électorale.

« L’Etat des institutions est le rempart expugnable de la souveraineté et l’unité nationales », a affirmé le président de l’ANIE relevant que « la voix de l’Algérie se fait de plus en plus forte depuis l’élection du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et des députés de l’Assemblée populaire nationale (APN) à la faveur d’élections transparentes et démocratiques. Cet acquis doit être consolidé à travers le succès des prochaines élections locales », a-t-il soutenu.

Organisée sous le thème « Les règles de la performance des médias dans l’accompagnement des échéances électorales: cas type, les locales du 27 novembre 2021″, les locales du 27 novembre 2021 », cet rencontre a vu, en sus du directeur général de la Radio nationale, Mohamed Baghali, la participation du Conseiller du Président de la République en charge des Archives nationales et de la Mémoire, Abdelmadjid Chikhi, du directeur général de l’Entreprise publique de télévision (EPTV) Chaaban Lounakel, du directeur général de l’Agence Algérie Presse Service (APS), Samir Gaid, ainsi que le président de l’l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) , Mohamed Louber, les directeurs des Radios régionales et les responsables de plusieurs entreprises actives dans le secteur de la Communication.

APS

La Radio nationale mobilisée pour la réussite des élections locales

La Radio nationale mobilisée pour la réussite des élections locales

ALGER- La Radio nationale est mobilisée pour la contribution à la réussite des prochaines élections locales, dernière étape dans la consolidation de l’édifice institutionnel de l’Etat algérien, a affirmé samedi à Alger le Directeur général de cet établissement médiatique, Mohamed Beghali.

Dans son allocution lors de la rencontre nationale des directeurs des radios nationale et régionales sous le thème « Les règles de la performance des médias dans l’accompagnement des échéances électorales: cas type, les locales du 27 novembre 2021 », M. Beghali a indiqué que dans « le cadre de l’accompagnement de l’opération électoral, la Radio nationale est mobilisée pour contribuer à la réussite des prochaines élections locales, dernière étape dans la consolidation de l’édifice institutionnel de l’Etat algérien ».

« Le contexte politique particulier dans lequel intervient ce rendez-vous électoral marqué par des campagnes hostiles, sans précédant, ciblant l’Algérie requiert une intensification des efforts pour l’accompagnement de toute action s’inscrivant dans le cadre du renforcement de la sécurité et de la cohésion de l’Etat et de la société », a-t-il soutenu.

Estimant que les locales du 27 novembre prochain « sont l’un des fondements majeurs de l’unité, de la sécurité et de la stabilité de la Nation » et que « notre pays a besoin aujourd’hui de toutes les bonnes volontés », M. Baghali a déclaré que « la réussite de cette échéance sera une réponse cinglante aux ennemis de l’Algérie, à ceux qui complotent contre elle et à ceux qui tentent de remettre en cause l’histoire séculaire de la Nation algérienne ».

M.Boughali a abordé, à ce propos, « la lourde » responsabilité de la Radio nationale et son rôle dans le travail de sensibilisation et dans l’information du citoyen sur les idées et programmes des candidats pour favoriser ainsi le bon choix le jour du scrutin.

Saluant l’expérience « positive » de l’ANIE en matière d’équidistance, il a affirmé que la Radio nationale « a gagné ce pari dans  58 wilayas à la faveur des moyens humains et matériels mobilisés ».

De son côté, le Conseiller du président de la République chargé des Archives et de la Mémoire nationale, Abdelmadjid Chikhi a mis en avant « l’impact important » de la Radio nationale dans la formation d’une opinion publique qui soit un soutien majeur à l’Etat et à la société en toute circonstance, exhortant les stations de radio régionales « à travailler davantage sur le dossier de la Mémoire nationale ».

Il exhorté, dans ce sens, la Radio à amener les auditeurs, notamment les jeunes, à s’intéresser à toutes les étapes de l’histoire de l’Algérie et de mettre en exergue les caractéristiques de chaque étape en vue d’ancrer une culture nationale au service des intérêts suprême du pays.

L’Algérie se distingue par un patrimoine diversifié à la valorisation duquel la Radio peut contribuer, a affirmé M. Chikhi, citant à titre d’exemple les chansons révolutionnaires.

Evoquant les campagnes hostiles ciblant l’Algérie, le Conseiller du président de la République en charge des Archives et de la Mémoire nationale a estimé que « toute l’attention braquée sur l’Algérie témoigne de la place qui est la sienne tant par le passé, que par le présent et l’avenir ».

La rencontre s’est déroulée en présence du président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), du directeur général de l’Etablissement public de télévision (EPTV), Chabane Lounakel, et du directeur général de l’Agence Algérie Presse Service (APS), Samir Gaid, ainsi que du président de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) , Mohamed Louber, les directeurs des Radios régionales et les responsables de plusieurs entreprises actives dans le secteur de la Communication.

APS

1er concours national de la robotique: 3 équipes innovantes distinguées

1er concours national de la robotique: 3 équipes innovantes distinguées

ALGER – La première édition du concours national de la robotique qui a vu la participation de plus de 500 innovateurs de différentes wilayas du pays s’est clôturée, samedi soir à Alger, avec la distinction de trois équipes composés de talentueux jeunes, de Skikda, Sétif et de Constantine, qui ont pu concevoir des robots distingués utilisés dans les différents domaines industriels, énergétiques et agricoles.

La 1e place a été remportée par l’équipe « Sarpros » de la wilaya de Skikda, composée de jeunes âgés entre 19 et 25 ans. La 2e place est revenue à l’équipe « Edhia » de la wilaya de Sétif et qui est composée de jeunes âgés entre 12 et 18 ans. Quant à la 3e place, elle a été remportée par l’équipe de « Forsane technologia Moumayaz », issue de la wilaya de Constantine.

Le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’économie de la connaissance et des startups, Yacine El-Mahdi Oualid, ainsi que la ministre de la Culture et des Arts, Wafa Chaâlal ont supervisé la cérémonie de distribution de prix d’encouragement symbolique à ces innovateurs, d’une valeur oscillant entre 50.000 DA et 150.000 DA.

Dans son allocution lors de la cérémonie de distinction relative à ce concours organisé par la startup « Techmology », M. Yacine El-Mahdia valorisé l’organisation de tels concours qui mettent en exergue les capacités innovantes du jeune algérien dans le domaine technologique et l’économie de la connaissance.

Le ministre délégué a affirmé que son secteur sera d’un appui fort à ces innovateurs, en vue de la concrétisation de leurs projets sur le terrain, et ce, à l’effet de bâtir une économie des connaissances et d’appliquer les nouvelles technologies.

Mme Chaâlal a appelé, à son tour,  » les entreprises économiques à accompagner de telles initiatives qui stimulent l’innovation, soutiennent l’économie nationale et permettent de se mettre au diapason du développement escompté et du développement durable ».

Pour la ministre, l’investissement dans ces industries innovantes par les jeunes se veut le choix idoine et efficace à l’ére de la technologie, de la communication et de l’économie de la connaissance, ajoutant que le Gouvernement a donné la priorité à la promotion de l’industrie de l’intelligence dans le but de développer l’économie de la connaissance.

APS

Rentrée universitaire 2021/2022: Prés de 1,7 million d’étudiants rejoindront dimanche les bancs de l’université

Rentrée universitaire 2021/2022: Prés de 1,7 million d’étudiants rejoindront dimanche les bancs de l’université

ALGER- Pas moins de 1.696.000 étudiants rejoindront ce dimanche les bancs des universités à travers tout le pays en vue d’entamer les cours en mode présentiel pour l’année universitaire 2021/2022, marquée par le lancement d’une vaste campagne de vaccination de l’ensemble de la famille universitaire afin d’arrêter la propagation de la pandémie.

La cérémonie d’ouverture de l’année universitaire 2021/2022 sera présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, au niveau de l’Ecole supérieure du commerce au pôle universitaire de Kolea (Wilaya de Tipaza).

Pour garantir la réussite de cette rentrée universitaire 2021-2022, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a pris une série de mesures à travers l’adoption du principe de gouvernance dans la gestion des opérations administratives, et l’actualisation du protocole sanitaire de lutte contre la Covid-19, en plus du renforcement des ressources humaines et matérielles dans le but d’avoir une formation de qualité.

En prévision de ce rendez-vous, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s’est attelé à une évaluation de l’expérience du dispositif hybride qui s’appuie sur une alternance entre enseignement en mode présentiel et enseignement à distance.

Ce dispositif qui a été imposé par la pandémie de Covid-19, s’appuie sur l’enseignement en présentiel pour les unités fondamentales et méthodologiques, et le mode à distance pour les unités transversales et de découverte.

Le secteur de l’Enseignement supérieur sera également renforcé pur cette rentrée universitaire par la réception de 20.200 nouvelles places pédagogiques à travers le pays, augmentant la capacité d’accueil globale à 1.471.000 places pédagogiques, ajoutant à cela les 21.170 lits réceptionnés dans plusieurs wilayas où la capacité d’accueil est passée à 671.000 lits.

Pour l’encadrement pédagogique, 1.400 nouveaux postes ont été affectés pour le recrutement de maîtres assistants de classe B, avec l’exploitation des postes vacants au titre de l’année 2020, et ce en plus de 1.655 postes qui ont été pourvus pour le recrutement de maîtres assistants de classe B et 429 postes de professeurs hospitalo-universitaires de classe B, ce qui renforcera les capacités actuelles d’encadrement pédagogique qui atteindront 65.500 professeurs chercheurs, soit une moyenne d’un professeur pour 25 étudiants.

Le secteur de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a été également renforcé, pour cette rentrée universitaire 2021/2022, par l’inauguration des Ecoles nationales supérieures des mathématiques et de l’intelligence artificielle devant accueillir les première promotions composées de 200 étudiants chacune.

Par ailleurs, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique œuvre, à travers ces réformes, à assurer une formation de qualité répondant aux exigences du marché de l’emploi et à faire de l’université une véritable locomotive pour booster l’économie nationale.

APS

Un tremblement de terre de magnitude 3,6 à Ain Defla

Un tremblement de terre de magnitude 3,6 à Ain Defla

Un tremblement de terre d’une magnitude de 3,6 sur l’échelle de Richter a été enregistré dimanche matin à 6h15 dans la wilaya de Ain Defla, indique un communiqué du Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG).

L’épicentre de la secousse a été localisé à 1 km au nord-ouest de Ain Benian, dans la wilaya de Ain Defla, précise la même source.

Radio Algérienne