Mondial-2022 (Qualif.): Mahdi Tahrat rallonge la liste des blessés avant le Niger

Mondial-2022 (Qualif.): Mahdi Tahrat rallonge la liste des blessés avant le Niger

ALGER – Le sélectionneur de l’équipe nationale de football, Djamel Belmadi, doit faire face à un véritable casse-tête, suite à une cascade de blessures dans son effectif, à quelques jours de la double confrontation face au Niger, les 8 et 12 octobre dans le cadre des 3e et 4e journées du 2e tour des éliminatoires (Gr. A) de la Coupe du monde 2022.
Le dernier joueur en date qui a rejoint l’infirmerie est le défenseur d’Al-Gharafa (Div.1/Qatar) Mahdi Tahrat, sorti à la fin du match disputé lundi à domicile face à Umm Salal (1-0). La durée de l’indisponibilité de l’ancien joueur du RC Lens (France) n’a pas été dévoilée.

Il est le deuxième défenseur central à contracter une blessure, après Djamel Benlamri (Qatar SC), touché à la cuisse en pleine course, et forfait pour les deux rencontres face au Niger.
Pour composer la charnière centrale en compagnie d’Aïssa Mandi (Villarreal/Espagne), Belmadi devra recourir aux services d’Ahmed Touba (RKC Waalwijk/Pays-Bas) ou Abdelkader Bedrane (ES Tunis/Tunisie).

Outre Tahrat et Benlamri, l’équipe nationale sera privée du meilleur buteur des « Verts » en activité, Islam Slimani, victime d’une blessure musculaire le week-end dernier, lors du match nul concédé à la maison face au FC Lorient (1-1) en Ligue 1 française.

Avec ce forfait, Slimani (35 buts) devra patienter pour essayer d’égaler le record de buts inscrits en équipe nationale, détenu par l’ancien attaquant des « Verts » Abdelhafid Tasfaout (36 buts).

Deux attaquants se positionnent pour suppléer l’ancien baroudeur du CR Belouizdad, il s’agit d’Ishak Belfodil (Hertha Berlin/Allemagne) et Mohamed Amine Amoura, transféré cet été au FC Lugano (Suisse).

 

Un Onze remanié face au Mena
Toujours dans le compartiment défensif, le latéral gauche du Borussia Monchengladbach (Allemagne), Ramy Bensebaïni, blessé à l’aine, devrait également faire l’impasse sur les deux prochains matchs des champions d’Afrique, lui qui ne compte que deux apparitions avec son club cette saison.

Aussi, l’ailier Rachid Ghezzal (Besiktas/Turquie), ainsi que les deux milieux de terrain Ramiz Zerrouki (FC Twente/Pays-Bas) et Hicham Boudaoui (OGC Nice/France), victimes de diverses blessures, restent incertains face au Niger.

Ainsi, Belmadi sera contraint d’aligner un Onze complétement remanié face au Niger. Ce sera l’occasion pour des éléments tels qu’Adam Zorgane (SC Charleroi/Belgique), Adam Ounas (Naples/Italie), ou encore Andy Delort (OGC Nice/France), d’avoir plus de temps de jeu à l’occasion de cette double confrontation.

L’Algérie accueillera le Niger le 8 octobre au stade Mustapha-Tchaker de Blida (20h00), avant de se rendre à Niamey pour affronter le même adversaire, le 12 du même mois au stade du Général Seyni-Kountché (17h00).

Lors des deux premières journées disputées en septembre, l’Algérie a entamé le 2e tour éliminatoire en atomisant Djibouti (8-0) à Blida, avant de concéder le nul face au Burkina Faso (1-1) à Marrakech.

L’Algérie et le Burkina Faso sont en tête du groupe A avec quatre points chacun, suivis du Niger (3 pts) et de Djibouti qui ferme la marche avec zéro point.

Confinement partiel à domicile : le couvre-feu porté à 23h

Confinement partiel à domicile : le couvre-feu porté à 23h

Alors que la décrue de la Covid-19 se poursuit en se stabilisant à moins de 200 cas/jour, les mesures de déconfinement partiel à domicile gagnent peu à peu les wilayas où la situation épidémiologique s’est nettement améliorée.
A présent, «seules» 23 wilayas sont concernées par le couvre-feu, soit 8 de moins par rapport à la dernière situation établie le 14 septembre dernier. Mieux, les horaires ont été légèrement réaménagés pour être portés, à partir d’aujourd’hui, de 23h, au lieu de 22h, à 5h du lendemain, a indiqué, mardi, un communiqué des services du Premier ministre, qui affirment que cette décision fait suite aux consultations menées avec le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (Covid-19) et l’autorité sanitaire.
Les wilayas concernées sont Oum El Bouaghi, Batna, Béjaïa, Béchar, Bouira, Tébessa, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sétif, Skikda, Sidi Bel Abbès, Guelma, Constantine, Mostaganem, M’Sila, Ouargla, Oran, El Oued, Khenchela, Souk Ahras, Naâma et Aïn-Témouchent, a précisé la même source. «Ces mesures, prévues pour une période de trois semaines, s’inscrivent dans l’objectif de préserver la santé des citoyens et de les prémunir contre tout risque de propagation de la Covid-19 et visent, au regard de la situation épidémiologique, à réaménager le dispositif actuel de protection, de prévention et de gestion de la crise sanitaire», explique la même source.
Les wilayas non concernées par la mesure de confinement à domicile sont Adrar, Chlef, Laghouat, Biskra, Blida, Tamanrasset, Tlemcen, Tiaret, Djelfa, Saïda, Annaba, Médéa, Mascara, El Bayadh, Illizi, Bordj Bou Arréridj, Boumerdès, El Tarf, Tindouf, Tissemsilt, Tipaza, Mila, Aïn Defla, Ghardaïa, Relizane, Timimoun, Bordj Badji Mokhtar, Ouled Djellal, Beni Abbès, In Salah, In Guezzam, Touggourt, Djanet, El Meghaeir et El Meniaâ. Cependant, comme le souligne le communiqué, les walis concernés peuvent, après «accord» des autorités compétentes», prendre «toutes mesures» qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination. En revanche, aucune nouveauté n’est à signaler en matière de regroupements et de rassemblements publics puisque le Premier ministre, ministre des Finances, a décidé de reconduire la mesure d’interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariage et de circoncision et autres événements, et de maintenir la sanction du retrait définitif de l’autorisation d’exercice de l’activité pour les salles des fêtes qui enfreignent l’interdiction en vigueur.Idem pour les activités sociales et économiques dont les mesures applicables aux marchés ordinaires et aux marchés hebdomadaires se rapportant au renforcement du dispositif de contrôle par les services compétents afin de s’assurer du respect des mesures de prévention et de protection et de l’application des sanctions prévues par la réglementation en vigueur à l’encontre des contrevenants, sont encore une fois reconduites.
Le gouvernement prévient que la tendance baissière des cas de contamination enregistrée ces derniers jours «ne doit inciter» à aucun relâchement et invite les citoyennes et citoyens à la «vigilance» et à «poursuivre, de manière rigoureuse», le respect des gestes barrières et des différents protocoles sanitaires adoptés par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de Coronavirus et dédiés aux différentes activités économiques, commerciales et sociales.
Aussi, il insiste sur l’importance de la vaccination en tant que «moyen privilégié» de prévention et «facteur essentiel» concourant à la reprise et à la normalisation des activités économiques et sociales. Il lance un appel appuyé en direction des citoyennes et citoyens non encore vaccinés à l’effet de soutenir l’effort national de vaccination. «Il faut participer massivement à la grande campagne de vaccination qui se poursuit à travers le territoire national, dans l’objectif de prémunir nos concitoyens des effets de cette pandémie», concluent les services du Premier ministre. El moudjahid…

Illizi : Les partis en tête des listes

Illizi : Les partis en tête des listes

Vingt-huit formulaires de candidatures aux élections locales du 27 novembre prochain ont été retirés dans la wilaya d’Illizi par des formations partisanes et des listes indépendantes, a indiqué hier la délégation locale de l’Autorité nationale indépendante des élections.
L’ANIE a réceptionné à ce jour 28 formulaires de candidature pour le renouvellement des assemblées locales, dont quinze pour les Assemblées populaires communales (APC) et 13 pour l’Assemblée populaire de wilaya (APW), a fait savoir à l’APS son délégué, Mohamed Lakhdar Kara. Dix formations partisanes et cinq listes indépendantes postulent pour les APC, contre dix listes partisanes et trois indépendantes pour l’APW d’Illizi, a-t-il précisé en signalant de bonnes conditions dans l’organisation. L’ANIE fait état, après la clôture de la révision exceptionnelle du fichier électoral en prévision de ces élections, d’un électorat de 56.417 électeurs dans la wilaya d’Illizi, dont 7.448 nouvellement inscrits, après radiation de 6.472 inscrits pour divers motifs, notamment des décès et des changements de résidence. El moudjahid…

Diplomatie sportive : Le ministre de la Jeunesse et des Sports au Nigéria

Diplomatie sportive : Le ministre de la Jeunesse et des Sports au Nigéria

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderezzak Sebgag a eu, hier à Abuja (Nigéria), des entretiens avec les ministres de la Jeunesse et des sports d’Egypte et du Nigéria sur les prochains rendez-vous sportifs continentaux.
S’inscrivant dans le cadre de la diplomatie sportive, ces discussions, menées au siège de l’ambassade d’Algérie à Abuja, ont permis d’évoquer les défis sportifs africains et les voies de renforcer la place du continent africain au plan international.
M. Sebgag a eu, hier, des entretiens bilatéraux avec ses homologues du Nigéria, du Ghana et du Kenya. Ces discussions constituent une occasion pour «coopérer et unifier les efforts et les vues sur les questions d’intérêt commun de manière à hisser la jeunesse et les sports dans le continent africain» ». Le ministre prendra part à la réunion du bureau exécutif de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA) qui coïncide avec le 40e anniversaire de cette association.
Le ministre de la Jeunesse et des Sports est arrivé, lundi, au Nigéria, accompagné par le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Abderrahmane Hammad, et ce dans le cadre de «l’activation de la diplomatie sportive» et des démarches de l’Algérie visant à retrouver sa véritable place dans le sport africain.
Il a été accueilli à son arrivée par le ministre nigérian de le Jeunesse et des Sports, Sunday Dare, et le président de l’ACNOA, Mustapha Berraf. M. Abderezzak Sebgag a organisé un dîner en l’honneur des deux ministres de la Jeunesse et des Sports de la République arabe d’Egypte et de la République fédérale du Nigéria, au siège de la résidence de l’ambassade algérienne à Abuja.
Ce dîner a été l’occasion de discuter des futurs rendez-vous sportifs, des défis sportifs africains et des moyens de consolider la place du continent africain sur la scène internationale.El moudjahid…

Constantine : Saidal lance mercredi la production du vaccin anti-Covid-19

Constantine : Saidal lance mercredi la production du vaccin anti-Covid-19

CONSTANTINE- Le groupe pharmaceutique public Saidal lance mercredi à Constantine, la production du vaccin anti-Covid-19 de la firme chinoise Sinovac, sous la supervision du Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, qui sera accompagné d’une importante délégation ministérielle.
La production du vaccin chinois anti Covid-19 de Sinovac, le CoronaVac, par le Groupe Saidal garantira à l’Algérie une souveraineté sanitaire et consolidera l’économie nationale.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait annoncé à l’ouverture des travaux de la rencontre Gouvernement-walis que le premier vaccin contre la Covid-19, fabriqué en partenariat avec les amis chinois, sortira le 29 septembre courant de l’usine de Saidal à Constantine, soulignant que la solution pour faire face à la pandémie réside dans la vaccination de plus de deux tiers de la population.

L’usine de production Saidal de Constantine produira un million de doses de vaccin anti Covid-19 dans le courant du mois d’octobre, 2 millions de doses en novembre et plus de 5,3 millions de doses de vaccin à partir de janvier 2022, selon le directeur de l’unité de production de Constantine du Groupe pharmaceutique Saidal, Karim Semrani.

La capacité de production est de 320.000 doses par jour avec une moyenne de 8 heures de travail ce qui équivaut, d’après le responsable, à 8 millions de doses par mois, 96 millions de doses par an et 200 millions de doses suivant le système de travail par équipe.

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmed, avait indiqué lundi dernier dans une intervention médiatique que l’Algérie compte se projeter dans l’exportation vers l’Afrique du vaccin anti-Covid « CoronaVac » dans le cadre de l’initiative « Africa-Vac » en vue de répondre aux besoins des pays africains.

Il avait souligné que l’Algérie avait les possibilités d’être une plateforme africaine de « fil end finish » avec une capacité de production de 200 millions de doses par an, relevant  que le groupe Saïdal est le seul producteur africain à avoir obtenu la licence de production du Coronavac.

Le ministre de la Santé, Pr Abderrahmane Benbouzid avait estimé, dans une précédente déclaration, que le lancement de la production du vaccin anti-covid19 à l’usine de Constantine permettra à l’Algérie de se positionner en tête des pays avancés dans la production des vaccins à l’avenir, outre l’accès à cette substance au profit de tous les citoyens et la réduction de la facture d’importation.

Le Premier ministre, ministre des Finances procèdera également lors de sa visite à la mise en service de la deuxième tranche de la ligne d’extension du tramway de Constantine, s’étendant de l’entrée de la circonscription administrative Ali Mendjeli jusqu’à l’Université Abdelhamid Mehri Constantine-2 sur un linéaire de 3,6 km.