Les acteurs du tourisme invités à proposer des circuits touristiques thématiques

Les acteurs du tourisme invités à proposer des circuits touristiques thématiques

EL TARF- Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hammadi, a invité, lundi, depuis la réserve naturelle du lac Tonga (35 km à l’Est d’El Tarf), les acteurs du secteur du tourisme à « proposer des circuits touristiques thématiques adaptés aux caractéristiques de chaque wilaya du pays ».

Présidant les festivités officielles de célébration de la journée mondiale du tourisme (27 septembre) en présence de la ministre de l’Environnement, Samia Moualfi, M. Hammadi a précisé que ces circuits touristiques thématiques doivent « refléter les atouts touristiques dont jouit l’Algérie dans les domaines culturel, écologique et historique ».

Le ministre a également estimé impératif de  »renforcer le développement touristique, la réalisation d’infrastructures et d’équipements par la mise en place de circuits de divers types touristiques en adéquation avec les spécificités de chaque wilaya », soulignant que le projet de ces circuits a été lancé depuis la wilaya d’El Tarf au travers d’une plate-forme numérique d’un circuit d’écotourisme.

Après avoir mis en exergue la grande importance attachée par le président de la République et le gouvernement à la relance du secteur touristique, M. Hammadi a relevé que son ministère a mis l’accent sur « le partenariat entre les deux secteurs public et privé pour accélérer le développement touristique en Algérie ».

Il a également affirmé que le choix de la wilaya d’El Tarf comme première étape de ses visites de terrain, depuis sa désignation à la tête du secteur, s’explique par les immenses atouts touristiques de cette wilaya frontalière.

Il a également noté que les atouts touristiques de cette wilaya sont en adéquation avec le thème de la célébration de la journée mondiale du tourisme à savoir « Le tourisme pour une croissance inclusive ».

Au cours de son inspection de la zone d’extension touristique de Messida dans la commune de Souarekh qui constitue l’espoir du tourisme dans la wilaya, selon les explications données sur site, le ministre a lancé un appel aux investisseurs privés en Algérie pour se rapprocher de la direction régionale de l’Agence nationale du développement du tourisme à Annaba en vue de retirer le cahier des charges et bénéficier des perspectives prometteuses offertes par cette zone qui s’étend sur une surface globale de 565 ha.

Il a également souligné que 45 ha de cette surface peuvent accueillir 13 établissements hôteliers de diverse catégories pour une capacité d’accueil de 2.600 lits et générer 4.000 emplois.

En marge des festivités de la journée mondiale du tourisme, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat a présidé en compagnie de la ministre de l’Environnement l’ouverture de la première édition du Festival virtuel algérien des vidéos de sensibilisation sur le thème de l’écotourisme et donné le coup du départ d’une caravane des guides touristiques pour visiter les circuits d’écotourisme de la wilaya.

Les deux ministres ont visité une exposition dédiée aux produits touristiques regroupant des artisans et les organismes en relation avec les secteurs du tourisme et de l’environnement.

APS

Lamamra s’entretient à New York avec son homologue sahraoui

Lamamra s’entretient à New York avec son homologue sahraoui

NEW YORK (ONU) – Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, s’est entretenu lundi à New York avec son homologue sahraoui, Mohamed Salem Ould Salek, sur les derniers développements de la question sahraouie.

« Nous avons eu des concertations avec le ministre des Affaires étrangères de la République sahraouie, Mohamed Salem Ould Salek, lors desquelles nous avons abordé les derniers développements de la question sahraouie et les efforts consentis pour la reprise des négociations directes entre les deux parties au conflit afin de permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit inaliénable à l’autodétermination et à l’indépendance », a tweeté M. Lamamra.

La rencontre a eu lieu en marge des travaux du segment de haut niveau de la 76e session de l’Assemblée générale des Nations Unies qui ont pris fin lundi à New York.

L’Algérie, par la voix de son chef de la diplomatie, a réaffirmé lundi à New York son soutien au droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

« L’Algérie réaffirme son soutien au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et appelle l’ONU à assumer ses responsabilités juridiques envers le peuple sahraoui et à garantir ses droits inaliénables », a déclaré M. Lamamra devant l’Assemblée générale de l’ONU.

« L’organisation d’un référendum libre et équitable pour permettre à ce vaillant peuple de déterminer son destin et décider son avenir politique, ne peut demeurer à jamais l’otage de l’intransigeance d’un Etat occupant qui a failli à plusieurs reprises à ses obligations internationales, en particulier celles découlant du Plan de règlement élaboré par l’Organisation des Nations Unies en partenariat avec l’Organisation de l’unité africaine et de toutes les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale », a affirmé le ministre.

APS

HCA: Assad en visite à Tamanrasset pour les préparatifs de Yennayer

HCA: Assad en visite à Tamanrasset pour les préparatifs de Yennayer

ALGER- Le secrétaire général du Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad effectue une visite de travail de trois jours dans la wilaya de Tamanrasset en vue de la préparation des festivités nationales et officielles de Yennayer 2022/2972 et la cérémonie de la deuxième édition du prix du Président de la république de la littérature et langue amazighes, indique mardi un communiqué du HCA.

« Dans le cadre de l’exécution du plan de charge du Haut Commissariat à l’Amazighité pour  l’année en cours et conformément à ses missions institutionnelles, Monsieur Si El Hachemi ASSAD, Secrétaire Général du HCA, accompagné d’une délégation de cinq cadres, effectuera une visite de travail  à la wilaya de Tamanrasset du 28 au 30 septembre 2021 », précise la même source.

Outre l’organisation des festivités nationales et officielles de Yennayer 2022/2972 et la cérémonie de la deuxième édition du Prix du Président de la République de la Littérature et la Langue Amazighes, la délégation du HCA prévoit une série de réunions et rencontres avec les responsables locaux et de la société civile, ajoute le communiqué du HCA.

Une rencontre-échange est également prévue avec les responsables et enseignants respectivement du département de langue et culture amazighes de l’université « Hadj Moussa Ag Akhamoukh » et du secteur de l’éducation de la wilaya de Tamanrasset et de In Guezzam, indique la même source.

APS

Mali: l’Algérie déterminée à poursuivre son rôle à la tête du Comité de suivi de l’accord de paix

Mali: l’Algérie déterminée à poursuivre son rôle à la tête du Comité de suivi de l’accord de paix

NEW YORK (Nations unies) – L’Algérie s’est dit, lundi, déterminée à poursuivre son rôle à la tête du Comité du suivi de la mise en l’accord de paix et de réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, appelant la communauté internationale à apporter son soutien aux Maliens et à contribuer au succès de ce processus.

« L’Algérie est déterminée à poursuivre son rôle à la tête du Comité de l’accord de paix et de réconciliation issu du processus d’Alger, et se félicite des progrès enregistrés dans ce cadre en dépit des grands défis et difficultés engendrés par l’expansion de la présence terroriste qui menace la sécurité et la stabilité de ce pays et de toute la région du Sahel », a déclaré le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, au cours de son discours  à l’occasion de la 76e session de l’Assemblée générale de l’ONU.

M. Lamamra a, renouvelé l’attachement de l’Algérie à « travailler de concert avec les frères maliens pour concrétiser les objectifs et principes de l’accord d’Alger et attend avec intérêt la tenue des élections présidentielles et la réalisation des objectifs de la période de transition ».

« Nous réitérons à cet égard, notre appel à la communauté internationale pour apporter son soutien aux maliens et contribuer au succès de ce processus notamment en honorant ses engagements pris en matière de développement économique et social », a-t-il lancé.

Le ministre a expliqué que « la situation dans ces deux pays (Mali et Libye) affecte directement la situation d’instabilité que connait la région Sahélo-Saharienne en raison de l’aggravation de la menace terroriste et des autres menaces connexes ».

APS

L’Algérie prête à poursuivre ses efforts pour aider le peuple libyen

L’Algérie prête à poursuivre ses efforts pour aider le peuple libyen

NEW YORK (Nations unies) – L’Algérie est prête à poursuivre ses efforts et son soutien aux Libyens et à partager son expérience en matière de réconciliation nationale, conformément à l’engagement exprimé par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a assuré lundi le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra.

« L’Algérie est prête à poursuivre ses efforts et son soutien aux frères libyens et à partager avec eux son expérience en matière de réconciliation nationale, conformément à l’engagement exprimé par M. le président de la République Abdelmadjid Tebboune », a déclaré M. Lamamra lors de son allocution à l’occasion de la 76e session de l’Assemblée générale de l’ONU.

Le ministre a, à ce titre, expliqué que « l’approche algérienne de règlement des différends et des conflits s’est matérialisée en Libye, en apportant son soutien au processus de dialogue national entre les frères libyens, sous les auspices de l’ONU, en redynamisant le mécanisme des pays voisins de la Libye, dont la dernière réunion ministérielle s’est tenue à  Alger avec pour objectif de contribuer à la stabilité souhaitée dans ce pays, à travers le processus de paix et la tenue des élections générales, conformément à la feuille de route émanant du processus de dialogue politique libyen ».

Il a en outre, affirmé que l’Algérie, de part son histoire et son appartenance à l’espace arabe, africain et méditerranéen, fidèle aux valeurs et idéaux du Mouvement des pays non alignés, demeurait attachée aux 5 objectifs et principes de la Charte de l’ONU et aspirait, à travers ses efforts, à consacrer la logique du dialogue comme base de règlement des crises et conflits.

« L’Algérie continue à s’opposer aux mesures unilatérales coercitives imposées aux pays en développement comme moyen pour exercer une pression politique et économique, en dehors de la légalité internationale », a-t-il souligné.

APS