ALGER – Le coup d’envoi de la Semaine nationale du volontariat a été donné samedi à Alger, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des Volontaires, célébrée le 5 décembre, dans l’objectif de consacrer la culture du volontariat et renforcer l’esprit de citoyenneté chez les jeunes.

Supervisant le lancement des festivités de cet événement, devant durer jusqu’au 10 décembre, le Secrétaire général (SG) du ministère de la Jeunesse et des Sports, Tiabi Slimane a mis l’accent dans son allocution, lue au nom du ministre, Abderezak Sebgag, sur l’importance d’organiser cette semaine nationale avec l’implication des parties prenantes et de la société civile, le but étant de faire connaître cette action humanitaire dans l’activité de proximité et consacrer l’esprit de citoyenneté.

L’événement se veut également une occasion pour « consolider le volontariat afin de renforcer la cohésion entre les jeunes au service de la patrie », a-t-il expliqué, soulignant l’importance « d’organiser cette action humanitaire afin de consacrer la culture du volontariat chez l’ensemble de catégories sociales ».

De son côté, le Directeur des Echanges et du tourisme juvénile à la tutelle, Mohamed Hamid a indiqué, dans une déclaration à l’APS en marge de cette manifestation, que la semaine du volontariat était également une façon « de mettre en valeur les efforts consentis par les volontaires à longueur d’année afin de venir en aide des franges nécessiteuses et servir la patrie dans les domaines social et humanitaire ».

Cet acte de volontariat, ajoute M. Hamid, s’inscrit dans le cadre de « la mise en œuvre du plan d’action du Gouvernement qui stipule la nécessité de donner la place importante à l’acte de volontariat, avec la participation des jeunes et de toutes les catégories de la société, notamment, la société civile », soulignant l’importance d’organiser cet acte humaniste, « par la mise en place d’une charte nationale et d’un loi qui détermine le travail, les droits des volontaires et les missions qui leur sont confiés dans un cadre organisé ».

Il a mis l’accent, à l’occasion, sur la nécessité de réfléchir à la création d’une fédération ou d’une instance nationale de l’acte de volontariat qui comprend tous les acteurs dans le domaine dans les différents domaines juvéniles, sanitaires et environnementaux, dans le but de promouvoir l’acte de volontariat et pouvoir trouver des solutions efficientes aux différents problèmes dont pâtissent les volontaires dans le domaine ».

Par ailleurs, l’intervenant a abordé le programme tracé, en vue de la célébration de la Journée internationale des volontaires au niveau de la forêt de Bouchaoui, indiquant qu’il sera procédé à cet effet, à l’organisation d’une campagne de nettoyage et de la plantation de plus de 600 arbustes dans cette forêt, « en vue de protéger l’environnement naturel, inaugurer une fresque commémorant l’acte du volontariat, créer une voie réservée aux motocycles, organiser une campagne de don de sang et tenir, tous les dimanche, une conférence sur comment accomplir un acte de volontariat avec la participation de toutes les parties actrices en la matière ».

De son côté, le directeur des Forêts et de la ceinture verte dans la wilaya d’Alger, Hocine Ali, a affirmé que sa direction prend part à la semaine nationale du volontariat, en coordonnant le travail avec le secteur de la jeunesse et avec la participation de la société civile et des Scouts musulmans algériens (SMA), en vue  » de poursuivre la campagne de plantation de grande envergure qui a débuté en octobre passé et s’étalera au 31 mars prochain ».

Le responsable a rappelé tout ce que fait son secteur actuellement en vue de réassainir et nettoyer les espaces forestiers qui ont été endommagés du fait des incendies qui se sont produits en été passé dans les différentes régions du pays.

APS

 

Partagez......... شارك
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin