ALGER- Pas moins de 1.696.000 étudiants rejoindront ce dimanche les bancs des universités à travers tout le pays en vue d’entamer les cours en mode présentiel pour l’année universitaire 2021/2022, marquée par le lancement d’une vaste campagne de vaccination de l’ensemble de la famille universitaire afin d’arrêter la propagation de la pandémie.

La cérémonie d’ouverture de l’année universitaire 2021/2022 sera présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, au niveau de l’Ecole supérieure du commerce au pôle universitaire de Kolea (Wilaya de Tipaza).

Pour garantir la réussite de cette rentrée universitaire 2021-2022, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a pris une série de mesures à travers l’adoption du principe de gouvernance dans la gestion des opérations administratives, et l’actualisation du protocole sanitaire de lutte contre la Covid-19, en plus du renforcement des ressources humaines et matérielles dans le but d’avoir une formation de qualité.

En prévision de ce rendez-vous, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s’est attelé à une évaluation de l’expérience du dispositif hybride qui s’appuie sur une alternance entre enseignement en mode présentiel et enseignement à distance.

Ce dispositif qui a été imposé par la pandémie de Covid-19, s’appuie sur l’enseignement en présentiel pour les unités fondamentales et méthodologiques, et le mode à distance pour les unités transversales et de découverte.

Le secteur de l’Enseignement supérieur sera également renforcé pur cette rentrée universitaire par la réception de 20.200 nouvelles places pédagogiques à travers le pays, augmentant la capacité d’accueil globale à 1.471.000 places pédagogiques, ajoutant à cela les 21.170 lits réceptionnés dans plusieurs wilayas où la capacité d’accueil est passée à 671.000 lits.

Pour l’encadrement pédagogique, 1.400 nouveaux postes ont été affectés pour le recrutement de maîtres assistants de classe B, avec l’exploitation des postes vacants au titre de l’année 2020, et ce en plus de 1.655 postes qui ont été pourvus pour le recrutement de maîtres assistants de classe B et 429 postes de professeurs hospitalo-universitaires de classe B, ce qui renforcera les capacités actuelles d’encadrement pédagogique qui atteindront 65.500 professeurs chercheurs, soit une moyenne d’un professeur pour 25 étudiants.

Le secteur de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a été également renforcé, pour cette rentrée universitaire 2021/2022, par l’inauguration des Ecoles nationales supérieures des mathématiques et de l’intelligence artificielle devant accueillir les première promotions composées de 200 étudiants chacune.

Par ailleurs, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique œuvre, à travers ces réformes, à assurer une formation de qualité répondant aux exigences du marché de l’emploi et à faire de l’université une véritable locomotive pour booster l’économie nationale.

APS

Partagez......... شارك
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin