BLIDA – Le secteur de l’artisanat et des métiers a contribué à la création de plus d’un million d’emplois à l’échelle nationale, a révélé, mercredi à Blida, un responsable auprès du ministère du Tourisme et de l’Artisanat.
« Le secteur compte actuellement 450.000 artisans immatriculés au niveau des chambres d’artisanat et des métiers (CAM) du pays, ayant contribué à la création de plus d’un million d’emplois », a indiqué le directeur central du ministère, chargé de l’artisanat, Azzeddine Kali, dans son intervention à l’atelier national sur la « Promotion et commercialisation des produits locaux », organisé à l’université Saâd-Dahlab.

Soulignant l’ « important rôle de ce secteur dans le développement de l’économie nationale, outre son rôle dans la préservation du patrimoine culturel », il a affirmé « l’intérêt crucial accordé par le ministère de tutelle pour son développement et la levée de tous les obstacles et difficultés auxquels font face les professionnels du secteur ».

Le responsable a cité parmi les plus importantes difficultés que la tutelle s’emploie à aplanir, le problème de commercialisation des produits artisanaux, et l’encouragement des jeunes à investir dans ce domaine,.

« L’exposition organisée en marge de cet atelier national est un reflet de l’intérêt des jeunes, les diplômés universitaires notamment, pour ce secteur, contrairement aux années passées, où l’artisanat était l’apanage d’une certaine catégorie de la société », a relevé M. Kali.
Le même responsable a signalé la programmation, au titre de cet événement national, d’ateliers qui proposeront aux artisans les solutions et démarches à suivre pour commercialiser leurs produits.

« Il est temps d’offrir au secteur national de l’artisanat, toutes ses chances de contribuer au développement de l’économie nationale, grâce à ses produits de haute qualité », au lieu de « limiter son rôle à la protection du patrimoine culturel et de l’identité nationale » a, pour sa part, soutenu le président de la Chambre nationale de l’artisanat, Mohamed Chenoufi.

Le directeur général de la Chambre nationale de l’artisanat, Abdelkrim Barki a, quant à lui, lancé un appel aux présidents des CAM des wilayas en vue de « nouer des partenariats avec les universités pour apporter un soutien scientifique et académique aux artisans, tout en offrant l’opportunité aux étudiants d’être en contact avec les artisans et de bénéficier de leur expérience et savoir faire ».

50 artisans de différentes wilayas, dont Constantine, Tlemcen, Tamanrasset, Tizi-Ouzou, Bouira, Tipasa et Ain Defla, participent à ces ateliers nationaux, dont les travaux se poursuivront jusqu’à demain jeudi.

Les participants à cette première rencontre nationale du genre, organisée par la CAM de Blida, en coordination avec l’université Saâd-Dahleb, aborderont la problématique de la commercialisation des produits de l’artisanat et des obstacles rencontrés, avec la proposition de solutions.

Une exposition artisanale des produits du terroir, produits esthétiques bio, confitures, bougies et autres œuvres artisanales, a été organisée, en marge de ces ateliers. APS..

Partagez......... شارك
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin